A A A
Économie

Reprise de la confiance des investisseurs au pays

31 janvier 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Un nombre croissant d’investisseurs canadiens sont disposés à prendre des risques et à afficher plus de certitude quant aux caractéristiques de leur profil d’investisseur, indique un sondage de Placements Franklin Templeton.

Menée en début d’année, l’étude révèle aussi que 82 % des personnes interrogées s’associent à un profil d’investisseur donné. Cela se compare à 68 % enregistré en 2009.

Fait à noter, le pourcentage des investisseurs qui se décrivent comme « téméraires » a augmenté à 14 %, alors qu’il avait été relativement stable à 8 % au cours des quatre dernières années.

Depuis que Templeton a commencé à étudier le profil des investisseurs canadiens en 2009, jamais ne se sont-ils montrés aussi confiants et disposés à prendre des risques, constate la société de gestion de placements.

Le sondage de Templeton montre aussi que :

* 46 % des investisseurs craignent de manquer d’argent à la retraite. Seulement 11 % n’ont aucune préoccupation d’ordre financier quant à leur retraite.

* Les hommes sont plus nombreux à se décrire comme opportunistes ou téméraires ou ayant un esprit analytique (47 %) que les femmes (35 %).

* Les Québécois et les Ontariens sont ceux qui craignent le plus les risques (13 %). À l’opposé, les Albertains sont les plus téméraires (20 %).

* Les personnes de 55 ans et plus ont moins peur de manquer d’argent à la retraite (34 %) que celles de 35 à 54 ans (53 %) et de 18 à 34 ans (56 %).

Loading comments, please wait.