A A A

Reprise économique : les Québécois les moins optimistes

2 décembre 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un peu plus de la moitié des Québécois (52 %) s’attendent à une amélioration de la situation de l’économie canadienne au cours de l’année prochaine, révèle un sondage de RBC. Il s’agit de la plus faible manifestation d’optimisme au pays à ce sujet. En effet, la moyenne nationale se situe à 62 %. Avec 74 %, les Albertains sont les Canadiens qui croient le plus en des lendemains qui chantent quant à l’économie du pays en 2010.

Compte tenu de l’incertitude que les Québécois éprouvent, il n’est pas surprenant de constater que près de la moitié d’entre eux (47 %) prévoient dépenser moins pendant les Fêtes, soit la même proportion que la moyenne nationale. En outre, un Québécois sur quatre (24 %) n’a pas l’intention d’acheter de cadeaux.

En moyenne, on consacrera 778 $ dans la Belle Province aux dépenses des Fêtes (cadeaux, décorations, réceptions). Ici aussi, le Québec figure tout au bas du tableau. Les Ontariens sont ceux qui puiseront le plus dans leur gousset, avec une prévision de dépenses de 1 646 $. La moyenne nationale situe à 1 218 $.

Comment expliquer ce comportement particulier du Québec ? « L’économie québécoise étant entrée en récession plus tard que les autres régions du Canada, elle en ressent encore les effets. Il ne fait aucun doute que le Québec emboîtera le pas au reste du monde au chapitre de la reprise », a indiqué RBC.

C’est donc sans surprise qu’on apprend que les Québécois sont les moins nombreux au pays à anticiper une amélioration de leur situation financière au cours du prochain trimestre (23 % par rapport à la moyenne nationale de 27 %). Cependant, ils sont plus optimistes en ce qui a trait à l’amélioration de leurs finances au cours de la prochaine année. En effet, le tiers d’entre eux (36 %) prévoient une embellie, proportion sensiblement la même que la moyenne nationale (38 %).

Par ailleurs, un Québécois sur quatre (25 %) a déclaré qu’un membre de son ménage a exprimé la crainte de perdre son emploi ou d’être mis à pied. La moyenne nationale se situe à 27 %, point culminant depuis mars 2009. On remarque d’importants écarts régionaux au chapitre des inquiétudes en matière d’emploi. En effet, plus du tiers des Albertains (36 %) craignent de perdre leur emploi ou d’être mis à pied, alors que seulement 12 % des participants du Manitoba et de la Saskatchewan ont exprimé des craintes semblables.

Ces données sont extraites de l’indice mensuel RBC des perspectives de consommation au Canada, un tout nouvel outil statistique créé le 1er décembre 2009 par le numéro un bancaire au pays. Le rapport de l’indice s’appuie sur les résultats d’un sondage en ligne effectué du 9 au 16 novembre 2009 auprès de 1 018 Canadiens d’âge adulte.

 

Québec

Atlantique

Ontario

Alberta

Manitoba et Saskatchewan

Colombie-Britannique

Moyenne nationale

Optimisme quant à une reprise en 2010

52 %

n.d.

n.d.

74 %

65 %

64 %

62 %

Moins dépenser durant les Fêtes

47 %

54 %

47 %

51 %

37 %

44 %

47 %

Intention de ne pas acheter de cadeaux

24 %

n.d.

16 %

23 %

12 %

16 %

18 %

Dépenses moyennes durant les Fêtes

778 $

1 327 $

1 646 $

857 $

880 $

1 098 $

1 218 $

Amélioration de la situation financière personnelle au cours du prochain trimestre

23 %

35 %

27 %

29 %

25 %

32 %

27 %

Amélioration de la situation financière personnelle au cours de la prochaine année

36 %

45 %

38 %

45 %

40 %

34 %

38 %

Inquiétude en matière d’emploi

25 %

24 %

29 %

36 %

12 %

29 %

27 %

Autres sujets de notre bulletin Conseiller.ca du 2 décembre 2009 :

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000