A A A
Dollar

Résultat de 16,7 M$ pour Desjardins assurances générales

30 mai 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Au terme du premier trimestre, terminé le 31 mars 2014, Desjardins Groupe d’assurances générales (DGAG) a dévoilé un résultat net de 16,7 millions de dollars, une baisse par rapport à l’année dernière, où 25,4 millions de dollars avaient été enregistrés. Cette baisse de rentabilité s’expliquerait principalement par les coûts de transaction et d’intégration de 17,9 millions de dollars encourus dans le cadre de l’acquisition des activités canadiennes de State Farm.

Sylvie Paquette, présidente et chef de l’exploitation de Desjardins Groupe d’assurances générales, a eu ces quelques mots pour commenter les résultats : « Malgré l’annonce importante de la transaction avec State Farm Canada, qui fera pratiquement doubler la taille de DGAG en portant le volume de primes à 4 milliards de dollars, l’organisation ne perd pas de vue ses activités courantes. La forte croissance s’est maintenue au cours du trimestre avec une augmentation de près de 19 000 polices en vigueur et nous continuerons à investir dans nos opérations courantes et à les développer, tout en préparant l’intégration de State Farm Canada. Cela comprend des efforts de recrutement importants afin de rehausser de façon significative notre expertise dans plusieurs secteurs clés ».

Autres chiffres 

Le ratio combiné du trimestre a atteint 103,6 %, alors que le rendement des capitaux propres a été de 5,9 %, soit moins que les 10,9 % rapportés pour la même période en 2013.

Les primes souscrites directes ont augmenté de 6 % pour atteindre 511,2 millions de dollars, soit une hausse par rapport aux 482,4 millions de dollars recensés pour le même exercice en 2013.

À lire :
Un résultat net de 87,9 M$ pour Desjardins Sécurité financière
Solide premier trimestre pour le Mouvement Desjardins

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques