A A A
Argent

Retraite : 4 questions à se poser

26 mars 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Même si les clients peuvent s’appuyer sur les recommandations de leur conseiller pour fixer leurs objectifs de retraite, ils doivent faire une partie de la réflexion eux-mêmes. En commençant à s’interroger de façon réaliste sur leur situation, les futurs retraités pourront prendre de meilleures décisions. Voici les conseils du Globe and Mail, qui propose quatre questions, que vous pourrez utiliser afin d’aider vos clients à cheminer :

1. « Ai-je accumulé assez d’argent? »
La pratique courante est de dire qu’il faut générer 80 % des revenus actuels pour maintenir son niveau de vie à la retraite. Certaines études indiquent que les retraités dépensent dans les faits moins que ce niveau de 80 %. Mais d’autres études soulignent que si les retraités dépensent moins, c’est justement parce que leur épargne a été déficiente.

2. « Devrais-je continuer à travailler? »
L’âge de la retraite sera un débat de plus en plus présent dans les années à venir. Il pourrait dépasser le traditionnel 65 ans. Plusieurs travailleurs en Amérique du Nord prolongent actuellement leur vie active. Les mauvaises performances des placements en 2008-2009 peuvent en partie expliquer ce phénomène.

Les raisons qui amènent à travailler plus longtemps ne sont pas que financières. Nous connaissons tous des gens qui « vivent pour leur travail ». Rester à la maison ou prendre part à des activités de loisir ne leur réussit pas. Si un client a la capacité et le désir de continuer à travailler, alors pourquoi ne pas le faire?

3. « Sera-t-il possible de continuer à travailler? »
Environ deux personnes sur trois qui atteignent l’âge de la retraite indiquent que des raisons médicales les empêchent de continuer à travailler. Il n’est pas possible de prévoir avec certitude si l’on pourra continuer à travailler. Un plan financier pour la retraite ne peut donc pas reposer sur cette hypothèse.

4. « Qu’est-ce que j’aimerais faire? »
Si un client souhaite continuer à travailler une fois atteint l’âge de la retraite, il est souhaitable de commencer à se positionner maintenant. Il peut se demander : « Quel travail aimerais-je faire, et quelle formation est offerte dans ce domaine ». Les postes à temps partiels ou qui demandent moins d’efforts physiques permettent souvent d’allier le désir de poursuivre la vie professionnelle et les contraintes liées à l’âge.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000