A A A

Retraite des travailleurs autonomes : du pain sur la planche pour les planificateurs financiers

29 octobre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

« Les travailleurs autonomes canadiens qui approchent de la retraite, c’est plus d’un demi-million de propriétaires de petite entreprise qui devront relever d’importants défis de planification financière et de planification générale de leur vie au cours des dix prochaines années », fait remarquer François Louis-Seize, planificateur financier au Groupe Investors.

Plusieurs aspects particuliers doivent être considérés. Par exemple, les travailleurs autonomes doivent préparer la relève ou la liquidation de leur entreprise. Puisqu’ils ne peuvent pas compter sur le régime de retraite, le REER collectif ou le régime d’assurance d’un employeur, ils doivent être particulièrement attentifs à leur stratégie d’épargne retraite et à leurs besoins en assurance.  

François Louis-Seize constate que la retraite n’est plus une étape obligatoire qui se produit à un moment précis de l’existence. « De plus en plus de Canadiens prennent leur retraite de façon progressive par désir de flexibilité et de liberté », dit-il.

Selon lui, les travailleurs autonomes soucieux de faciliter la succession de leur entreprise doivent porter attention aux deux points suivants :

* Les stratégies fiscalement avantageuses de transfert ou de vente d’une entreprise peuvent varier grandement selon que les nouveaux propriétaires sont des membres de la famille ou des tiers. Si le travailleur autonome a l’intention de transmettre sa propriété à des membres de sa famille, il serait bon de commencer à leur en parler ouvertement. « De nombreux propriétaires d’entreprise ont la désagréable surprise de voir que leurs objectifs de transition ne correspondent pas à ceux de leurs enfants », souligne François Louis-Seize.
 
* Il faut commencer tôt. Un transfert d’entreprise fiscalement avantageux peut prendre des années. Trop attendre peut faire perdre des occasions de planification fiscale. Si l’entreprise est rentable, il n’est jamais trop tôt pour planifier la succession.

Loading comments, please wait.