A A A
Crédit

Retraite : les Québécoises plus inquiètes

8 mars 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

retraites_inquiets_100Un sondage de la Sun Life révèle une diminution notable de l’optimisme des Québécois vis-à-vis de la retraite. L’indice qui mesure ce sentiment est passé de 53 en 2009 à 40 en 2011.

« La perte de confiance en général peut s’expliquer par le fait que, à la fin de 2009, un grand nombre de Québécois croyaient que la récession au pays était terminée et que la reprise économique allait être rapide. En dépit du fait que la récession était effectivement terminée, le Canada n’a pas connu le regain économique espéré… Le taux de chômage était encore élevé, le produit intérieur brut progressait lentement, et la santé économique préoccupante des autres pays continuait de peser sur notre économie », a expliqué Isabelle Hudon, présidente de Financière Sun Life, Québec.

Ce pessimisme face à la retraite se fait sentir notamment du côté des femmes. En effet, les Québécoises se disent « très préoccupées » par l’économie et leurs finances personnelles. Quarante-cinq pour cent d’entre elles croient qu’elles travailleront encore au-delà de 65 ans, et davantage de femmes que d’hommes (38 % contre 27 %) ont changé leurs attentes à l’égard de la retraite.

Les Québécoises manifestent une sensibilité plus grande aux menaces potentielles à leur sécurité financière. Par exemple, elles s’inquiètent davantage de l’inflation et de l’évolution du coût des denrées alimentaires que les hommes. Aussi, elles ont tendance à moins tenir pour acquises les prestations de retraite provenant de l’État. Voilà pourquoi les femmes s’attendent aujourd’hui à travailler plus longtemps, notamment dans le but de gagner suffisamment d’argent pour vivre confortablement (63 %  des femmes par opposition à 46 % des hommes).

À propos des prestations de l’État, voici ce qu’en pensent les Québécoises :

– 47 % d’entre elles ne sont pas du tout persuadées qu’elles y auront accès pendant la retraite au même titre que les retraités d’aujourd’hui, par rapport à 35 % des hommes.

– 52 % des femmes sondées ne sont pas du tout persuadées qu’elles auront accès à la même assurance médicaments que les retraités d’aujourd’hui, comparativement à 38 % des hommes.

Ce sondage de la Sun Life a été mené en ligne par la firme Ipsos Reid entre le 24 novembre et le 7 décembre 2010 auprès de 3 422 adultes âgés de 30 à 65 ans.

Ce sondage de la Sun Life a été mené en ligne par la firme Ipsos Reid entre le 24 novembre et le 7 décembre 2010 auprès de 3 422 adultes âgés de 30 à 65 ans.

Consultez notre dossier Retraite : stratégies, tendances et produits.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000