A A A
Épargne

Retraite : le rôle des régimes CD est sous-estimé

22 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les régimes de retraite à cotisations déterminées (CD) « continueront de jouer un rôle important pour assurer la sécurité des retraites, et ce pendant de nombreuses années », selon une analyse publiée en début de semaine par Morneau Shepell.

Par la voix de son actuaire en chef, Fred Vettese, le principal administrateur de régimes de retraite et d’assurance collective au pays indique toutefois que ces régimes « pourraient être améliorés davantage si on les dotait de meilleures options de décaissement ».

« Nous savons que les régimes CD sont viables à long terme, soutient Fred Vettese. D’une part, parce qu’une grande partie de la volatilité à court terme est répartie sur de longues périodes, et d’autre part parce que les participants sont suffisamment débrouillards pour faire les rajustements qui leur permettent de composer avec les fluctuations du marché. »

Contrôler les frais de gestion

Son diagnostic? Ces régimes « devraient être encore plus performants à l’avenir, grâce à des renseignements plus judicieux et à de meilleurs outils de modélisation en ligne, à des options par défaut adaptées à l’âge et à un plus grand contrôle des frais de gestion de placements ».

Dans une note prospective intitulée « À la défense des régimes CD » publiée dans le bulletin Vision de Morneau Shepell, l’actuaire formule aussi des prévisions, notamment quant au résultat probable d’une amélioration du régime de pensions du Canada (RPC). Et il conclut qu’« une bonification des régimes publics améliorera la sécurité globale de la retraite, mais pas autant que l’espèrent les gouvernements ».

Les REER en perte de vitesse?

Si le RPC est amélioré, estime-t-il, on peut s’attendre à plusieurs conséquences, dont celles-ci :

• les Canadiens épargneront moins d’argent au moyen des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER);
• dans le secteur privé, un grand nombre de régimes CD marginaux, de REER collectifs, et même de petits régimes PD, seront liquidés;
• les Canadiens à faible revenu vivant dans la pauvreté avant la retraite, mais bénéficiant d’un revenu beaucoup plus élevé une fois retraités, verront leur revenu s’amoindrir encore avant la retraite et augmenter davantage après;
• les régimes de retraite PD continueront d’être fermés à mesure que les promoteurs opteront pour les régimes RP (ce qui sera le cas pour les grandes entreprises) ou pour les régimes CD (dans le cas des petites entreprises);
• l’âge moyen de la retraite continuera d’augmenter et le concept de la « retraite » deviendra de plus en plus nébuleux, car un nombre croissant d’employés cesseront progressivement de travailler.

Améliorer les options de décaissement 

Selon Fred Vettese, « le seul aspect des régimes de retraite dont il est grandement nécessaire et facilement réalisable de poursuivre le développement » concerne les options de décaissement, c’est-à-dire la manière dont le montant forfaitaire représentant le solde du compte à la retraite peut être converti en source de revenus.

En effet, juge-t-il, les options actuelles des régimes CD « laissent à désirer ». Résultat, « avec un taux d’adhésion inférieur à 5 %, les rentes assurées ne sont pas populaires et, en cette ère de faibles taux d’intérêt, cette situation ne changera pas de sitôt ».

D’après l’actuaire, la solution passe par la mise en place d’une option de décaissement « répartissant le risque de longévité individuel entre un grand nombre de retraités, offrant un revenu raisonnable et durable et assurant le placement prudent et rentable de l’actif restant ».

Revenu mensuel assuré

Dans les régimes CD d’envergure, croit-il, on pourrait instaurer un tel système « en permettant au participant prenant sa retraite de conserver le solde de son compte dans la caisse du régime au lieu de le transférer ailleurs ».

Ainsi, le retraité « pourrait obtenir un revenu mensuel ». Par ailleurs, « la somme retirée serait calculée en fonction de son espérance de vie, ce qui éliminerait les risques qu’un participant épuise ses fonds avant son décès ».



La rédaction vous recommande :
La participation au régimes CD et REER serait satisfaisante

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques