A A A

Retraite : les Canadiens devront réduire leurs attentes

23 octobre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les Québécois sont mieux préparés pour la retraite que les autres Canadiens, d’après une étude réalisée par Fidelity Investments Canada à l’aide un nouvel indice de retraite Fidelity.

Alors que les ménages canadiens ne disposeront, selon toutes probabilités, que de 50 % de leur revenu antérieur à la retraite, le Québec se classe devant toutes les autres provinces avec un indice de 53 %. L’indice de préparation des Américains(58 %)et des Allemands(56 %)est toutefois largement supérieur à celui des Québécois ou des Canadiens.

« Bien qu’ils soient légèrement en avance sur les autres régions du pays, les Québécois devront éventuellement réduire de façon importante le style de vie qu’ils avaient prévu s’ils n’apportent aucun changement à leurs plans financiers », prévient Fidelity.

Une étude publiée plus tôt cette année par cette firme de fonds communs concluait que toute personne désireuse de maintenir le même niveau de vie à la retraite devrait être en mesure de remplacer 80 % du revenu gagné avant la retraite. Les résultats obtenus par l’indice révèlent ainsi l’écart qui existe entre ce pourcentage et la situation réelle des Canadiens ou des Québécois.

Aujourd’hui, de plus en plus de travailleurs ont la responsabilité de financer leur propre retraite. Outre leur épargne personnelle, leur régime de retraite et les prestations de l’État qui leur seront versées, 59 % des Canadiens et 66 % des Québécois ont l’intention de travailler au moins à temps partiel à la retraite. Environ 26 % des Canadiens et près du quart des Québécois prévoient également utiliser le produit de la vente de leur maison pour vivre à la retraite, alors que 28 % des Canadiens comptent sur un héritage pour arrondir leurs fins de mois.

Néanmoins, le manque d’épargne pourrait obliger certains retraités à revoir leurs attentes à la baisse. De fait, 36 % de Canadiens sont conscients que le revenu de retraite qu’ils prévoient ne sera pas suffisant pour leur permettre de conserver le style de vie qu’ils avaient avant la retraite.

L’indice de retraite Fidelity, qui mesure le degré de préparation financière des ménages canadiens, analyse leur situation financière en prenant en compte leurs régimes d’épargne personnels et ceux de leur employeur, la croissance prévue de leur actif, leur épargne future, les sources de revenu gouvernementales et les prestations de retraite prévues, leur horizon de retraite et leur longévité.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000