A A A
Épargne

Retraite : majoritairement une affaire d’hommes

8 novembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

À l’échelle mondiale, ce sont très majoritairement les hommes (65 %) qui prennent la totalité ou la plupart des décisions l’égard de la planification des finances et de la retraite. Typiquement, ils ne consultent aucun autre membre de la famille avant de faire leurs choix.

Voilà l’un des constats qui ressortent d’une étude menée par la Banque HSBC auprès de 17 000 personnes situées dans une vingtaine de pays.

Le Canada se détache de cette tendance. En effet, environ la moitié des hommes (49 %) et des femmes (54 %) disent partager la responsabilité de la prise de décisions en matière d’épargne-retraite. Toutefois, l’écart s’élargit chez les Canadiens qui déclarent assumer seuls la prise de décision à cet égard (34 % chez les hommes et 24 % chez les femmes).

Ailleurs dans le monde, on constate une plus grande égalité entre les sexes en Chine et en Corée du Sud, où l’écart est seulement de 3 % entre les hommes et les femmes qui affirment prendre seuls les décisions en matière d’épargne-retraite. Taiwan est le seul État où il y a plus de femmes que d’hommes à exprimer cette affirmation (39 % des femmes contre 35 % des hommes).

À l’autre bout du spectre, seulement un femme une sur dix (11 %) dans les Émirats arabes unis assume seule la préparation de sa retraite, comparativement à près d’un homme sur deux (45 %).

« Il est préoccupant de constater qu’il existe encore de telles inégalités à l’échelle mondiale entre les hommes et les femmes de tous âges pour ce qui est de prendre des décisions concernant l’épargne et la retraite. La préparation à la retraite est un des aspects les plus importants de la planification financière. En n’y participant pas, les femmes risquent de s’exposer à des difficultés financières plus tard », a commenté une porte-parole de la Banque HSBC.

L’étude de la HSBC permet de constater que l’écart entre les sexes en matière de planification de la retraite se maintient dans tous les groupes d’âge. Cette observation laisse croire « que les attitudes quant à cet aspect des finances familiales ne changent pas avec le temps ».

Le rapport d’enquête publié en mai dernier par la HSBC montrait que plusieurs femmes ne sont pas préparées pour la retraite, seulement 24 % des participantes dans la cinquantaine affirmant avoir un plan financier.

Loading comments, please wait.