A A A
Techno

RightSignature au banc d’essai

4 janvier 2016 | François Laporte | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

esignature_souris_stylo_signautre_electronique_425Votre bureau est à Trois-Rivières et vous avez besoin de toute urgence de la signature de votre client de Beloeil. Que faites-vous ?

1. Vous prenez le pont de Trois-Rivières

2. Vous prenez le tunnel Hippolyte-La Fontaine

3. Vous utilisez la signature électronique et profitez des trois heures gagnées à faire autre chose

Si vous avez choisi la troisième réponse, vous apprécierez ce qui suit.

DE QUOI S’AGIT-IL ?

La signature électronique est un « procédé d’identification du signataire d’un document électronique, basé sur l’utilisation d’un algorithme de chiffrement, qui permet de vérifier l’intégrité du document et d’en assurer la non-répudiation », explique l’Office de la langue française du Québec.

L’idée d’une signature électronique qui garantisse au document signé d’être authentique, inaltérable, infalsifiable, non réutilisable et irrévocable avance à grand pas chez nos assureurs et maisons de fonds.

En attendant qu’émerge un standard vraiment satisfaisant pour mes besoins, j’ai testé quelques services de signature électronique, tels RightSignature, ESignLive, Adobe EcoSign et DocuSign.
Mon préféré est RightSignature à cause de sa simplicité.

COMMENT ÇA MARCHE ?

  1. Mon client et moi avons convenu de la démarche.
  2. J’ai complété le document à signer.
  3. Dès réception du courriel, mon client a cliqué sur le lien hypertexte RightSignature, suivi les instructions ultra simples, signé avec sa souris (ou son doigt s’il utilise une tablette ou un téléphone intelligent) et appuyé à son tour sur « Envoi ».
  4. Un courriel de RightSignature m’a prévenu de l’arrivée du document signé, que j’ai téléchargé et vérifié avant de le transmettre au fournisseur approprié.

Archive_Decembre_2015_Techno_Solution_RightSignature_Exemple_600

Bingo ! Le tout s’est déroulé sans embûche en quatre minutes.

Note : J‘aurais pu présenter divers scénarios : documents PDF, DOC, DOCX, XLS, signataires multiples, etc.

LE VERDICT

• Économie de temps et d’argent !
• Facile à utiliser
• Reproduit l’expérience papier
• Les signatures imitent l’encre, comme vous pouvez le voir ci-dessus
• Gestion automatique des confirmations, rappels, envois de copies signées pour les dossiers, etc.
• Configuration en 15 minutes
• Il faut vérifier au préalable si notre fournisseur d’assurance ou de fonds accepte ce type de signature.
• 18 $ CA/mois. Coûteux pour ceux qui n’oublient jamais de faire signer tous les documents papier.

Essai gratuit et démo : https://rightsignature.com/

François Laporte

François Laporte

François Laporte est conseiller en sécurité financière et représentant en épargne collective auprès d’Investia Services Financiers Inc. On peut le joindre à francois.laporte@cgocable.ca.


• Ce texte est paru dans l’édition de décembre 2015 de Conseiller. Il est aussi disponible en format PDF.
Vous pouvez également consulter l’ensemble du numéro sur notre site Web
.

Loading comments, please wait.