A A A
Épargne

RVER : au tour de la RBC

11 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La RBC vient de rejoindre les rangs des institutions financières qui proposent des régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER).

Par l’intermédiaire de sa filiale Trust Royal, elle permet désormais aux travailleurs n’ayant pas accès à un régime de retraite d’employeur de profiter de ce nouveau régime collectif d’épargne.

Au Québec, quelque deux millions de personnes sont concernées.

À titre de fournisseur et d’administrateur de RVER, la RBC pourra gérer pour le compte des employeurs ce régime permettant aux entreprises de toutes tailles, y compris les travailleurs autonomes, d’offrir à leurs employés une option d’épargne-retraite simple.

Quatre options

Dès l’adhésion, les cotisations des employés seront automatiquement affectées au fonds à horizon de retraite par défaut, précise la banque.

Toutefois, en plus de ce fonds, les employés pourront choisir parmi quatre autres options : fonds d’actions canadiennes, fonds d’actions étrangères, fonds d’obligations à rendement global ou compte épargne-placement RBC.

Rappelons que le gouvernement québécois oblige progressivement les entreprises comptant cinq employés admissibles ou plus à offrir cette option.

L’adhésion au RVER a débuté le 1er juillet dernier et sa mise en œuvre complète se fera par étapes pour s’achever le 1er janvier 2018.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques