A A A
Épargne

Sale temps pour les fonds d’actions en septembre

4 octobre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

 

Hormis deux petites exceptions, les fonds d’actions ont subi un cinquième mois consécutif de rendements négatifs en septembre, rapporte Morningstar Canada. Le 3trimestre de 2011 se clôt donc sur des résultats déplorables pour chacune des 23 catégories de fonds d’actions que piste la firme d’information financière.

Quelques bonnes nouvelles pour commencer. En septembre, les fonds de titres à revenu fixe canadien à long terme ont connu la meilleure performance toutes catégories avec + 3,9 %. Ont suivi les fonds d’actions japonaises (+ 2,8 %) et les fonds de titres à revenu fixe canadien indexé à l’inflation (+ 1,4 %). Soulignons la bonne tenue relative des fonds d’actions des soins de la santé qui ont terminé le mois en territoire positif (+ 0,4 %).

Pour ce qui est de l’ensemble du 3e trimestre, ce sont encore les fonds de titres à revenu fixe canadien à long terme qui ont tiré leur épingle du jeu, affichant un gain de + 9,8 %. Les fonds de titres à revenu fixe canadien indexé à l’inflation ont fini au second rang avec + 4,3 % et les fonds de titres à revenu fixe canadien se sont emparés de la troisième place en raison de leur + 3,8 %.

Cela dit, les données de performance qu’a recueillies Morningstar Canada sont presque partout barbouillées de rouge. « La fuite devant le risque a été un thème récurrent ces derniers mois, et les plus gros perdants parmi les fonds de placement ont été ceux qui ciblent les catégories d’actifs les plus risquées », explique-t-elle.

L’indice des actions de la Grande Chine a perdu 20,5 % au cours du trimestre, le gros des pertes étant survenu en septembre. Les banques et les promoteurs immobiliers chinois ont récemment subi une pression importante, ce qui a pesé lourdement sur les fonds de cette petite catégorie. « Les autorités sont en train de créer un environnement du crédit plus serré dans ce pays, dans la crainte d’une recrudescence des emprunts insolvables », précise Morningstar Canada.

Le deuxième plus mauvais résultat trimestriel revient aux actions des ressources naturelles avec une perte de 17,3 %. L’indice des actions des marchés émergents a été le troisième à partir du bas avec une chute de 16,8 %.

Même les fonds aurifères, parmi les rares à afficher des rendements positifs cette année, ont essuyé des pertes importantes en septembre avec un effondrement d’environ 10 % du prix de l’or. Le fléchissement du cours du métal jaune s’est fait ressentir sur l’indice des actions des métaux précieux, qui a perdu 12,1 % en septembre (-3,7 % pour le trimestre).

Est-il utile de s’étendre sur les reculs qui ont frappé les fonds d’actions, quels que soient la région ou le secteur? Quand même, notons que la dépréciation du huard par rapport au dollar américain, à la livre britannique et à la plupart des devises asiatiques a favorisé les investisseurs canadiens.

D’ailleurs, c’est cet effet des devises qui a permis aux fonds d’actions japonaises d’afficher un rendement positif en septembre. En effet, pendant que l’indice japonais Nikkei 225 chutait de 11,4 % durant le trimestre, le yen gagnait 12,8 % comparativement au dollar canadien.

Voilà une façon plutôt incongrue de faire l’argent avec des fonds communs.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000