A A A

S&P/TSX : Marché mondiaux CIBC abaisse sa cible de croissance

3 avril 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Au tout début de l’année, Marchés mondiaux CIBC a prévu que l’indice S&P/TSX atteindrait 16 200 points à la fin de 2008. Trois mois plus, tard, la maison de courtage révise cette cible à la baisse et l’établit maintenant à 14 500 points.

Sans commenter directement son changement d’appréciation, Marchés mondiaux CIBC explique que les actions de l’indice TSX du pétrole et du gaz devraient se négocier à environ 35 % au-dessus des niveaux actuels. Or, l’évaluation des actions du secteur de l’énergie semble plutôt fondée sur des prix du pétrole se situant 25 % en deçà de la moyenne de 100 $US le baril que CIBC prévoit pour le reste de l’année. «Bien que l’indice de l’énergie ait suivi de près la hausse des prix du pétrole jusqu’à ce que ceux-ci atteignent 75 $US, il a très peu intégré leur augmentation depuis», note la banque d’investissement.

Parmi les autres facteurs contribuant à cet écart entre l’indice et le cours du pétrole, Marchés mondiaux CIBC mentionne le prix «peu élevé» du gaz naturel qui, à son tour, a limité les valorisations. Toutefois, cette sous-évaluation ne devrait pas perdurer longtemps, car les projets de centrales électriques au gaz destinées à remplacer les centrales au charbon ont été annulés. «La forte augmentation de la demande des services publics fera bientôt franchir le cap des 10 $ aux prix du gaz naturel nord-américains», indique la CIBC.

Résultat : l’indice TSX, qui compte une forte proportion de titres des secteurs de l’énergie et des matières, est bien placé pour offrir un rendement «largement supérieur» au marché des États-Unis ainsi qu’une meilleure diversification aux investisseurs.

Depuis le début de la décennie, note Marchés mondiaux CIBC, le rendement annuel global du TSX dépasse de 7 % celui du S&P 500. Cette performance supérieure que l’on a pu observer au 1er trimestre de 2008 devrait se poursuivre le reste de l’année et en 2009.

Bien que les marchés boursiers mondiaux soient de plus en plus interreliés, la Bourse de Toronto se situe à contre-courant de cette tendance en affichant des rendements «qui s’écartent sensiblement de ceux générés ailleurs dans le monde», ajoute la CIBC.

Marchés mondiaux CIBC mise sur un indice TSX à 14 500 en fin d’année et à 16 200 à la fin de 2009. Cette prévision témoigne des indications selon lesquelles le TSX continuera de surpasser le S&P 500 avec des rendements de 7,7 % cette année et de 14,1 % en 2009.

Pour lire le rapport de Marchés mondiaux CIBC (en anglais) sur les perspectives du marché canadien, cliquez ici

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000