A A A

Scandale Mount Real : la ronde des condamnations commence

1er novembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les premières condamnations viennent d’être prononcées en marge du scandale Mount Real, au cours duquel 1 600 investisseurs ont perdu 140 millions de dollars.

La Cour du Québec a déclaré les pseudo-conseillers Victor Lacroix et Armando Ferruci coupables des 74 chefs d’accusation portés contre eux par l’Autorité des marchés financiers(AMF)en janvier dernier. Ils ont été condamnés à payer 444 000 $ d’amendes, soit 156 000 $ pour Victor Lacroix et 288 000 $ pour Armando Ferruci.

Victor Lacroix est sans lien de parenté avec Vincent Lacroix, ex-pdg de Norbourg.

Lacroix et Ferruci ont agi à titre de courtier ou de conseiller sans être inscrits auprès de l’AMF. En outre, ils ont aidé Mount Real Corporation et ses nombreuses sociétés affiliées à vendre des billets sans avoir établi un prospectus visé par la loi.

L’AMF souligne que le montant des amendes imposées à Lacroix et à Ferruci représentent le double du minimum requis par la loi.

Lacroix et Ferruci ne sont pas les seuls à avoir été épinglés par l’AMF. On attend des nouvelles du tribunal concernant Christophe Balayer, Laraine Lyttle, Guy Prescott, Enrico Bruni, William Marston, René Proteau, Anthony Cappellano, Yves Mechaka, Fayza Rifai, Éric Couture, Roberto Milzi, Sylvie St-Denis, Carole Dorion, Luigi Muro, Yves Tardif, Marc-André Froment, Nick Mylonakis, Francesco Iacono et Antonella Niro.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000