A A A
Affaires

Secteur financier canadien : l’heure est au bilan

16 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les indicateurs sont presque tous à la hausse pour le secteur financier au quatrième trimestre 2014 et sur l’année, selon le rapport Comptes du bilan national et des flux financiers, quatrième trimestre de 2014, publié par Statistique Canada. On peut y lire, entre autres choses, que l’industrie a injecté 52,6 G$ dans l’économie du pays, plus précisément en investissant davantage dans les actions cotées en Bourse et en haussant le nombre de prêts hypothécaires et autres. Portrait tout en statistiques.

En dépit d’un contexte jugé défavorable (bas taux de rendement, marché immobilier stagnant, régime d’austérité), la plupart des secteurs enregistrent des hausses, pour une valeur totale d’actifs évaluée à 10 846 G$, une hausse de 1,9 %.

Pour la même période, les actions étrangères se sont appréciées de 6,9 %, alors que les fonds communs de placement et les régimes de retraite ont vu leurs portefeuilles progresser de 31,3 G$.

Plus précisément, la hausse recensée du côté des fonds communs de placement (+2,5 %) est attribuable à la hausse des parts de fonds communs de placement (+5,1 %) et des investissements étrangers (+6,1 %). Seul le marché des actions canadiennes enregistre une baisse (-2,6 %).

Au 31 décembre 2014, les fonds communs de placement ont affiché une hausse des actifs de l’ordre de 17,6 % par rapport à 2013.

La valeur totale des prêts est en légère baisse, passant de 1,7 % à 1,2 % au quatrième trimestre.

Quelle est la valeur nette des ménages?

  • L’endettement s’est poursuivi au cours du quatrième trimestre, alors que l’indice s’est fixé à 163 %, soit 1,63 $ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible.
  • les emprunts ont totalisé 22,6 G$ au quatrième trimestre, une hausse de 8,6 % par rapport au trimestre précédent;
  • la dette totale des ménages sur le marché du crédit est de 1 825 G$ (+1,1 %);
  • la dette sur le marché du crédit à la consommation se chiffre à 519 G$ (+0,8 %);
  • l’endettement hypothécaire a atteint 1 184 G$ (+1,2 %).
  • la valeur des actifs financiers nets a augmenté de 9,5 %, à l’instar de la croissance du total des actifs financiers (+7,8 %).

Source : Statistique Canada

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques