A A A
Économie

Selon E&Y, les introductions en Bourse se portent bien

3 juillet 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le nombre d’introductions en Bourse (IPO) a augmenté de plus de 60 % au cours des six premiers mois de l’année, selon le dernier rapport trimestriel (en anglais) d’E&Y sur la question.

Dans le monde, 588 opérations ont ainsi permis de lever 117,7 milliards de dollars depuis le 1er janvier dernier.

Il s’agit du plus fort montant enregistré depuis le premier semestre de 2007, avant le début de la crise financière.

Un bref survol des 20 IPO les plus importantes montre que six grands secteurs sont représentés : finance, énergie, technologies, produits de consommation et services, médias et divertissement, ainsi que vente au détail.

Une tendance durable

Aux États-Unis, quelque 162 opérations ont permis de réunir 35 milliards de dollars, soit une augmentation de 71 % du nombre de transactions et de 50 % du volume levé par rapport à la même période l’an dernier.

Les secteurs les plus en demande ont été ceux des technologies de pointe (32 IPO), suivis par ceux de l’énergie (14 IPO) et de la finance (12 IPO).

Selon les analystes d’E&Y, la deuxième moitié de l’année sera probablement caractérisée par une « période de normalisation » sur le marché mondial des introductions en Bourse.

Ils prévoient que les IPO du second semestre devraient se retrouver dans la finance, l’immobilier, les technologies, les produits de consommation et les services.

« Tous les indicateurs montrent que la tendance à la hausse dans cette activité est durable », concluent-ils.

À lire :
Qui sera le prochain Facebook?
Les introductions en Bourse se sont accélérées en fin d’année

Loading comments, please wait.