A A A
Établissements

Services financiers : record de plaintes

9 juin 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

OSBI_logoEn 2009, l’Ombudsman des services bancaires et d’investissement (OSBI) a examiné 990 plaintes relatives au secteur bancaire et de l’investissement. C’est 48 % de plus qu’en 2008, et un « nombre sans précédent » dans l’histoire de cet organisme indépendant fondé en 1966.

Comme par les années passées, l’OSBI a reçu davantage de récriminations liées aux placements (599) que de nature bancaire (391). Alors que les plaintes bancaires ont augmenté de 21 %, celles du secteur des placements ont connu une hausse vertigineuse de 73 %.

L’OSBI attribue ces mouvements d’humeur à la crise économique mondiale, aggravée par la baisse marquée des marchés financiers. « Malgré les récentes améliorations du marché au cours de la dernière année, le volume des plaintes demeure élevé. Nous prévoyons que cela demeure le cas », a indiqué Douglas Melville, ombudsman des services bancaires et d’investissement.

Pour le secteur des placements, la grande majorité des dossiers portaient sur la convenance des conseils donnés. « Les conseillers en placements doivent s’acquitter de leur obligation de « connaître son client ». Ils doivent aussi expliquer les caractéristiques et le degré de risque associés aux produits qu’ils recommanden t», a souligné Douglas Melville.

Du côté bancaire, plusieurs des plaintes avaient trait aux pénalités hypothécaires pour remboursement anticipé, aux taux d’intérêt sur les marges de crédit et aux fraudes.

En 2009, les consommateurs ont reçu un dédommagement dans 28 % des dossiers examinés par l’OSBI. Le pourcentage de recommandation pour le secteur bancaire était de 20 %, alors qu’il était de 35 % du côté des placements.

Loading comments, please wait.