A A A

Sir John Templeton est mort

9 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’investisseur légendaire et philanthrope John Templeton est décédé mardi dans un hôpital des Bahamas des suites d’une pneumonie. Il était âgé de 95 ans.

Né aux États-Unis, mais ayant renoncé à sa citoyenneté américaine pour prendre celle du Royaume-Uni et des Bahamas, John Marks Templeton vivait aux Bahamas.

Il était devenu milliardaire grâce au créneau des fonds communs de placement. Il a été un des premiers à en faire la promotion à l’échelle mondiale. Son fonds le plus connu, le Templeton Croissance, a permis à des milliers d’investisseurs canadiens de prendre des positions dans des entreprises étrangères. On peut dire qu’il est le précurseur de l’investissement nord-américain au Japon et dans les pays asiatiques.

À ce propos, il convient de noter que c’est au Canada que John Templeton a lancé son prestigieux fonds en 1954. À l’époque, le fisc canadien n’imposait pas les gains en capital. John Templeton y voyait un avantage qui favorisait doublement les investisseurs.

Depuis, le fonds Templeton Croissance a rapporté, en moyenne, 14,5 % par année. Un placement de 10 000 $ effectué le jour du lancement vaudrait quelque 5,8 millions de dollars aujourd’hui, en comptant le réinvestissement des distributions. L’actif sous gestion du fonds Templeton Croissance est de 3,6 milliards de dollars.

La philosophie d’investissement de John Templeton était assez simple : « Achetez quand les gens n’en veulent plus, pour leur rendre service. Et vendez pour rendre service quand tout le monde en veut. »

Diplômé de l’université Yale, John Templeton était réputé pour son sens aigu de l’économie. Au moment de célébrer leur mariage, sa femme et lui ont fait la promesse d’économiser la moitié de leurs gains nets en tout temps pour se constituer un portefeuille personnel. Selon l’anecdote, John Templeton aurait acheté plusieurs autos d’occasion avant d’acquérir sa première voiture neuve, même si sa fortune était déjà considérable à l’époque.

En 1987, il a créé la Fondation John Templeton pour encourager la recherche scientifique. Cette organisation a des actifs évalués à 1,5 milliard de dollars US et distribue chaque année quelque 70 millions de dollars en bourses. Elle prône le rapprochement entre la science et la religion, et suggère que l’étude de l’histoire de la vie sur terre pourrait révéler une finalité et un dessein cosmiques, voire divins.

En mars 2007, le philosophe montréalais Charles Taylor, de la commission Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables, a reçu une bourse Templeton d’un montant de 1,5 million de dollars.

Loading comments, please wait.