A A A

Sixième record mensuel consécutif en juin pour les prix des produits de base

30 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Indice Scotia des prix des produits de base, qui permet d’analyser la tendance des prix de 32 des principales exportations canadiennes, a grimpé de 1,2 % entre mai et juin, un nouveau sommet record pour le sixième mois d’affilée. L’indice global a progressé de 212,6 % depuis le creux cyclique d’octobre 2001.

L’indice du pétrole et du gaz est arrivé bon premier en juin avec un bond mensuel de 5 % et de 71,7 % sur 12 mois. Le pétrole (du West Texas Intermediate) est passé de 125 $ à 134 $ US le baril entre mai et juin. Le record de tous les temps a été atteint le 11 juillet avec 147,90 $ US, à cause de la politique du programme d’enrichissement de l’uranium en Iran qui a rendu l’approvisionnement difficile et augmenté les tensions au Moyen-Orient.

« Les prix du pétrole ont reculé, s’établissant à 124 $ US en juillet dernier, mais demeurent à un taux de 67 % supérieur à celui de l’an passé, déclare Patricia Mohr, vice-présidente d’Études économiques Scotia et spécialiste du marché des produits de base. Les préoccupations du marché, face aux risques géopolitiques en matière d’approvisionnement et au ralentissement décevant de la mise en valeur de nouveaux champs pétrolifères, ont laissé place à l’inquiétude accrue qu’éveillent les perspectives économiques américaines, par suite du rapport semestriel sur les politiques monétaires présenté par le président de la Réserve fédérale américaine devant le Congrès, et la réduction de la consommation du pétrole en réaction aux prix record du pétrole. »

Les négociants en pétrole se sont surtout préoccupés du ralentissement de la demande américaine (baisse de 3,2 % sur 12 mois), même si la consommation de pétrole de la Chine croît de façon continue (gain de 6,5 % sur 12 mois), alors que la demande mondiale montera encore probablement en 2008.

« En revanche, les réserves pétrolières canadiennes sont bien positionnées pour profiter de la hausse des volumes d’exportation de pétrole, d’une reprise des activités de forage dans l’Ouest canadien et des fusions et acquisitions de l’automne, activités stimulées par des flux de trésorerie records et des prix des produits de base  susceptibles de demeurer exceptionnellement élevés pour le reste de la décennie », ajoute Mme Mohr.

L’indice des métaux et des minéraux a baissé de 0,8 % en juin, les prix de la plupart des métaux de base, sauf de l’aluminium, perdant de l’élan. Toutefois, les prix du soufre au port de Vancouver ont bondi à 750 $ US la tonne en juin, contre 660 $ US en mai et de seulement 55 $ US l’année passée. Cette hausse est la plus spectaculaire de l’histoire de l’Indice Scotia des prix des produits de base, soit 1 264 % sur 12 mois. Les prix de l’uranium au comptant ont aussi avancé, atteignant 64,50 $ US la livre, contre seulement 57 $ US à la mi-juin.

L’indice des produits agricoles a chuté de 4,4 % en juin, se chiffrant tout de même à 29,6 % de plus que le taux de 2007. Les prix du blé ont considérablement reculé depuis le sommet de février. En effet, le marché s’attend à des récoltes exceptionnelles en Europe cette année, de meilleures conditions agricoles dans la région de la Mer noire et une hausse des cultures à l’échelle internationale, tous ces facteurs étant stimulés par la poussée des prix. Toutefois, les prévisions pour 2008 et 2009 exagèrent probablement la hausse des stocks de fermeture mondiaux, compte tenu de la sécheresse persistante en Australie et en Argentine.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000