A A A
Inflation

Solide performance des fonds d’actions en octobre

2 novembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

hausse_bourse_placement_364Après leur belle tenue de septembre, les fonds d’actions ont connu une autre solide performance en octobre, rapporte Morningstar Canada. Les 24 catégories de fonds d’actions que piste la firme d’information financière ont tous terminé le mois en territoire positif.

Les actions des ressources naturelles ont dominé le palmarès du rendement avec + 5,2 %. Ce bond s’explique par l’impact de la politique monétaire américaine sur le cours des marchandises et des produits de base. En effet, dans l’espoir de relancer l’économie, la Réserve fédérale américaine a mis en place une série de mesures « d’allégements quantitatifs » qui consiste à racheter des millions de titres obligataires du gouvernement. Cette politique se traduit par une dévaluation du dollar américain, un transfert de capital vers le marché des actions et un rajustement à la hausse des prix des matières premières, qui sont libellés en dollars américains. D’où la performance des actions des ressources naturelles.

Les fonds de la catégorie des actions de PME canadiennes ont profité de la situation, étant donné leur fort contenu en ressources naturelles. Cet indice a terminé le mois en deuxième place, affichant un gain de 4,3 %. L’indice des actions de métaux précieux a pris le troisième rang avec + 4,2 %.

Les grands pays industrialisés n’étant pas intéressés à faire les frais dans la « guerre des devises », ils ont manoeuvré afin de garder leurs devises à un faible niveau. Cela leur a permis de stimuler les exportations et la croissance. Leurs Bourses en ont profité et les investisseurs aussi. Les fonds d’actions européennes ont progressé de 3,5 %, les fonds d’actions américaines ont avancé de 3,4 % et les fonds d’actions de la Grande Chine ont gagné 3 %. Les fonds d’actions internationales, d’actions mondiales et d’actions d’Asie-Pacifique excluant le Japon ont respectivement gagné 2,8 %, 2,4 % et 2,2 %.

Il n’y a qu’au Japon où la Bourse a reculé au cours du mois d’octobre. Le Nikkei 225 y a perdu 1,8 %. Cependant, en raison des effets de taux de change entre le dollar canadien et le yen, les investisseurs canadiens qui détenaient des fonds d’actions japonaises ont fini par obtenir un rendement positif de 0,8 %. C’est le plus bas de toutes les catégories de fonds d’actions.


Loading comments, please wait.