A A A
Argent

Solide premier trimestre pour le Mouvement Desjardins

14 mai 2014 | Nathalie Simon-Clerc | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le premier trimestre 2014 du Mouvement Desjardins se solde par une croissance des revenus d’exploitation de 7,5 %.

Presque tous ses secteurs d’activité affichent une croissance supérieure à la même période l’an dernier. « Les efforts déployés par les caisses pour améliorer leur productivité portent leurs fruits, et tous nos secteurs enregistrent une bonne croissance de leurs volumes d’affaires », déclare la présidente et chef de la direction du Mouvement, Monique F. Leroux.

Des excédents… presque partout

Les excédents avant ristourne aux membres atteignent 384 millions de dollars (contre 378 l’année dernière). Le rendement des capitaux propres est de 9,0 %, par rapport à 9,8 % en 2013. Le revenu net d’intérêts enregistre une hausse de 2,2 %. Cette augmentation provient de la croissance de 6,4 % de l’ensemble du portefeuille de prêts.

La croissance du volume d’affaires des activités de courtage, mais aussi celles des services de cartes et de financement au point de vente, a permis une croissance des activités d’assurance, les primes nettes atteignant 1 441 M$, en augmentation de 8,9 %. Quant aux autres revenus d’exploitation, ils s’établissent à 676 M$, en hausse de 12,3 % par rapport à la période correspondante de 2013.

La dotation à la provision pour pertes sur créances s’élève à 94 M$, en hausse de 34 M$ par rapport à la même période l’année dernière. La croissance du portefeuille de cartes de crédit explique ce chiffre, mais le Mouvement Desjardins assure que le portefeuille de prêt demeure de « haute qualité » et l’un des meilleurs du secteur bancaire canadien.

L’actif du Mouvement Desjardins au 31 mars a progressé de plus de 5 % par rapport au 31 décembre 2013, et s’établit à 222,9 milliards de dollars, grâce à une hausse des valeurs mobilières et une augmentation des liquidités à la suite des émissions de la Caisse centrale Desjardins sur les marchés, qui a engendré une croissance des dépôts de 1,8 %.

Le Mouvement Desjardins jouit toujours d’une bonne capitalisation, avec un ratio de fonds propres de la catégorie 1a de 15,7 %.

Par secteur

  • Le secteur Particuliers et Entreprises enregistre des excédents avant ristourne aux membres en augmentation de près de 15 %. La croissance des affaires, qui a généré une augmentation des revenus, conjuguée aux efforts de productivité déployés dans le réseau des caisses Desjardins, explique ce résultat.
  • Les excédents nets du secteur Gestion de patrimoine et Assurance de personnes sont en baisse de 18,3 %, ce qui est essentiellement attribuable aux activités d’assurance de personnes.
  • Les excédents nets du secteur Assurance de dommages enregistrent pour leur part une diminution de 12,5 %, comparativement au résultat obtenu à l’issue de la même période en 2013. La hausse des frais autres que d’intérêts explique cette baisse qui a toutefois été atténuée par la croissance des affaires et des revenus de placement.

« Par cette performance, le Mouvement démontre encore une fois qu’il est en mesure de contribuer activement au dynamisme de l’économie. Une large part de ses excédents est investie dans son développement et dans les technologies de l’information, ce qui lui permet de continuer d’innover et d’assurer sa croissance au service de ses membres et de ses clients », conclut Monique F. Leroux.

À lire : Un partenariat entre Desjardins et Rogers

Loading comments, please wait.