A A A

SOS caisses de retraite

30 octobre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plusieurs entreprises canadiennes exercent actuellement des pressions sur le gouvernement fédéral pour qu’il assouplisse les règles relatives à leurs obligations quant aux caisses de retraite de leurs employés, rapporte le quotidien The Globe and Mail.

C’est que les récentes difficultés des marchés financiers ont fait plonger la valeur de leurs actifs. Si ces entreprises devaient combler le manque à gagner, comme le prescrit la loi, les montants à injecter seraient si considérables que l’existence même des sociétés serait en péril.

Le Bureau du surintendant des institutions financières, qui encadre quelque 1 400 régimes de retraite de juridiction fédérale, a reconnu être en discussion avec des entreprises. Mais il a précisé qu’il n’a pas le pouvoir de modifier la loi ou de proposer des solutions de rechange, fussent-ils temporaires. Seul le ministre canadien des Finances peut agir dans les circonstances.

Un porte-parole du ministère des Finances a indiqué au The Globe and Mail que le gouvernement suivait la situation de près. Par le passé, a-t-il mentionné, le ministère des Finances a volé au secours de certains régimes en difficulté. Il n’a pas pu dire ce qu’il adviendrait cette fois-ci.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000