A A A

Spectaculaire remontée du surplus commercial canadien

12 mars 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(12-03-2007)En janvier, le surplus commercial du Canada vis-à-vis du reste du monde s’est établi à 6,3 milliards de dollars, soit son plus haut niveau depuis décembre 2005, rapporte Statistique Canada. Par rapport au mois précédent, il s’agit d’une hausse de plus de 27 %.

Les entreprises canadiennes ont affiché des exportations records évaluées à 40,8 milliards de dollars, alors que les importations ralentissaient pour se fixer à 34,4 milliards.

Pour ce qui est des exportations, il s’agit d’une augmentation de 0,9 %, ce qui représente une 3e hausse mensuelle consécutive. Les exportations de machines et d’équipement ont affiché une avancée de 5,4 % et ont atteint 8,7 milliards de dollars, en raison de la vigueur du secteur du matériel de transport comme le matériel de forage et les navires de pêche. Les exportations de produits des technologies de l’information et de machines industrielles ont également contribué à l’accroissement. On a également noté une hausse des exportations des produits agricoles et des produits forestiers. Des déclins ont été enregistrés à la fois pour les produits énergétiques et les produits de l’automobile.

Pour leur part, les importations ont diminué de 2,8 % par rapport au sommet de 35,4 milliards de dollars atteint le mois précédent. On a enregistré des reculs dans tous les secteurs, à l’exception des produits agricoles et de la pêche, lesquels ont connu une 3e hausse consécutive en janvier.

Les importations de produits de l’automobile ont chuté de 6,5 % pour se chiffrer à 6,7 milliards de dollars, après de fortes importations à la fin de 2006. L’effet a été ressenti par un grand nombre de fabricants automobiles dont les ventes ont ralenti au début de la nouvelle année.

Les importations de machines et d’équipement ont baissé de 3,2 % à 9,8 milliards de dollars. La faiblesse des importations d’aéronefs et d’équipements scientifiques est à l’origine d’une grande partie de la baisse. Quant aux biens industriels, ils ont fléchi de 1,7 % par rapport au mois précédent pour s’établir à 7,0 milliards de dollars, les entreprises ayant affiché une réduction des commandes de métaux et de minerais métalliques. En revanche, les importations de produits chimiques et de plastiques étaient en hausse de 6,3 % à 2,5 milliards de dollars, principalement en raison d’une demande plus élevée de produits chimiques nécessaires à la production de produits pharmaceutiques.

L’excédent commercial du Canada vis-à-vis des États-Unis a été de 8,7 milliards de dollars. C’est le niveau le plus élevé depuis janvier 2006. Les exportations vers la pays de l’oncle Sam ont progressé de 0,4 %, malgré des baisses dans les secteurs de l’automobile et de l’énergie, tandis que les importations ont chuté de 2,9 % en raison de déclins généralisés.

Vis-à-vis des autres pays, le Canada a enregistré un déficit commercial de 2,4 milliards de dollars.

Loading comments, please wait.