A A A
Justice

Steeve Beaudin est interdit d’exercer le métier de conseiller

23 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le 28 mai, le Bureau de décision et de révision (BDR) a sévi à l’endroit  de Steeve Beaudin, lui imposant notamment une pénalité administrative, a annoncé hier l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Plus précisément, le Bureau lui a interdit d’exercer le métier de conseiller et « toute activité en vue d’effectuer, directement ou indirectement, une opération sur valeurs ».

Il lui a en outre imposé une amende de 5 000 dollars pour avoir exercé l’activité de courtier et de conseiller sans être inscrit auprès de l’Autorité.

« PRATIQUES FRAUDULEUSES »

Enfin, il lui a ordonné de fermer son site Web www.maxhyip.com, qu’il utilisait pour faire la promotion de programmes d’investissement à haut rendement, mieux connus sous l’appellation HYIP (High-Yield Investment Programs), auprès des investisseurs québécois.

Pour mémoire, les HYIP sont des programmes d’investissement qui proposent une stratégie de placement où l’argent est investi sur une période donnée (heure, jour, semaine, mois) à un taux d’intérêt élevé.

D’après l’AMF, « il s’agit de pratiques frauduleuses où généralement l’investisseur est invité à confier la gestion de ses investissements à des gestionnaires soi-disant chevronnés et où il reçoit, selon la période choisie, des intérêts qu’il peut retirer à son gré ».

DIFFICILE RECOURS POUR LES VICTIMES

En plus d’être frauduleux, souligne l’Autorité, les HYIP sont administrés par des sociétés généralement basées à l’étranger, « ce qui peut compliquer les démarches des consommateurs qui s’estiment lésés ».

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques