A A A
Immobilier

Surévaluation immobilière au Québec

20 novembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’agence de notation Fitch Ratings estime que les prix immobiliers sont surévalués de 26 % au Québec et de 21 % pour l’ensemble du Canada.

Fitch n’anticipe pas une correction brutale des valeurs actuelles, mais elle prévoit un recul progressif des prix de 10 % au cours des cinq prochaines années.

La popularité de l’accès à la propriété a poussé les Québécois à payer le fort prix pour les maisons et amené l’endettement hypothécaire à des niveaux record, ce qui les rendrait vulnérables à un choc advenant une hausse des taux d’intérêt.

Fitch a établi sa mesure de surévaluation en comparant, de 1980 à aujourd’hui, la variation des prix d’un panier de variables incluant notamment le taux de chômage, les taux hypothécaires, la population et la construction de nouvelles propriétés.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000