A A A
Justice

TD liée à une arnaque à la Ponzi

31 janvier 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après la fermeture des marchés, lundi dernier, le Groupe Banque TD a annoncé avoir inscrit une provision pour litiges de 255 millions de dollars, ou environ 0,17 $ par action. Cette charge sera comptabilisée dans les résultats du 1er trimestre qui devraient être publiés au début de mars.

L’argent servira à régler des poursuites intentées contre le numéro deux bancaire canadien, dont une liée à sa participation dans une arnaque à la Ponzi de 1,2 milliard de dollars en Floride.

Le 18 janvier dernier, une cour fédérale de Miami a conclu que la TD devait dédommager pour 67 millions de dollars le cabinet texan Coquina Investments dont les clients lésés croyaient qu’ils investissaient dans des produits structurés. Le tribunal a estimé que la TD est en partie responsable de la combine exécutée par Scott Rothstein, un avocat de 49 ans aujourd’hui radié. Le stratagème était orchestré à partir de Fort Lauderdale, dans les bureaux de Rothstein.

Cette poursuite est la première à avoir été instruite parmi celles déposées par des investisseurs mécontents contre la TD et d’autres sociétés.

« La TD envisagera toutes les options, y compris de faire appel, et a l’intention de se défendre vigoureusement dans toutes les poursuites où elle ou ses filiales sont défenderesses », a commenté la principale intéressée.

La banque souligne que, compte tenu du contexte actuel et des données disponibles, cette provision était appropriée et que « tous risques additionnels auxquels elle pourrait être exposée seront gérables ».

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000