A A A
Justice

TD liée à une arnaque à la Ponzi

31 janvier 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après la fermeture des marchés, lundi dernier, le Groupe Banque TD a annoncé avoir inscrit une provision pour litiges de 255 millions de dollars, ou environ 0,17 $ par action. Cette charge sera comptabilisée dans les résultats du 1er trimestre qui devraient être publiés au début de mars.

L’argent servira à régler des poursuites intentées contre le numéro deux bancaire canadien, dont une liée à sa participation dans une arnaque à la Ponzi de 1,2 milliard de dollars en Floride.

Le 18 janvier dernier, une cour fédérale de Miami a conclu que la TD devait dédommager pour 67 millions de dollars le cabinet texan Coquina Investments dont les clients lésés croyaient qu’ils investissaient dans des produits structurés. Le tribunal a estimé que la TD est en partie responsable de la combine exécutée par Scott Rothstein, un avocat de 49 ans aujourd’hui radié. Le stratagème était orchestré à partir de Fort Lauderdale, dans les bureaux de Rothstein.

Cette poursuite est la première à avoir été instruite parmi celles déposées par des investisseurs mécontents contre la TD et d’autres sociétés.

« La TD envisagera toutes les options, y compris de faire appel, et a l’intention de se défendre vigoureusement dans toutes les poursuites où elle ou ses filiales sont défenderesses », a commenté la principale intéressée.

La banque souligne que, compte tenu du contexte actuel et des données disponibles, cette provision était appropriée et que « tous risques additionnels auxquels elle pourrait être exposée seront gérables ».

Loading comments, please wait.