A A A

TD ne risque pas d’être trop handicapée par la poursuite d’Enron

15 août 2005 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(15-08-2005)D’après un article du Globe and Mail, il est peu probable quela valeur comptable de Banque Toronto-Dominion(TD)soit très affectéesi celle-ci conclut une entente de règlement avec Enron.

Robert Wessel, analyste de Financière Banque Nationale, indique queTD pourrait payer jusqu’à 850 millions$ dans ce litige avant quele versement ait un impact sur sa valeur comptable.

Même si TD a fait des affaires avec Enron, elle n’étaitpas une «banque de niveau 1» pour la compagnie, contrairement àCIBC, Citigroup et J.P. Morgan, explique M. Wessel. C’est pourquoi ellerisque de payer beaucoup moins que la plupart des banques et des courtiers contrelesquels la poursuite a été intentée. L’argent misde côté par TD dans ce dossier s’élèveraità 300 millions$.

CIBC, elle, a subi une perte d’environ 25 % sa valeur comptable aprèsavoir annoncé un règlement de 2,4 millards $US avec Enron. Lesdommages ont été amplifiés à cause de la faiblerentabilité de la banque aux États-Unis, indique M. Wessel.

Pour ce qui est de TD, même si ses activités ont un peu souffertaux États-Unis, l’analyste croit maintenant qu’elle est rentable.Elle génère 30 % plus de profits que CIBC, permettant un plusgrand coussin de sûreté contre une poursuite imminente.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000