A A A
Affaires

TD veut revoir la rémunération de ses conseillers en placement

30 octobre 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Nos collègues d’Advisor.ca ont appris que la Banque TD a l’intention de réviser en profondeur le mode de rémunération de ses conseillers en placement.

Selon des documents obtenus par Advisor.ca, TD réduira les bonis en argent versés aux conseillers les moins productifs et instaurera de nouveaux critères relatifs aux gratifications en actions. Notamment, la TD veut que ses conseillers poussent davantage la vente croisée de produits et qu’ils ouvrent plus de comptes « productifs ».

À la division de gestion privée de TD Waterhouse, on réduira la rémunération des conseillers en placement qui ne produiront que des commissions et des frais annuels variant entre 375 000 $ et 399 999 $. Ces conseillers recevront 20 % des frais de transactions que leurs clients auront payés au cours d’une année. Actuellement, ils touchent entre 30 % et 44 %, jusqu’à concurrence d’un montant maximal déterminé.

Pour ce qui est de l’accès à la gratification en actions, TD a ajouté d’autres critères à ses normes usuelles. Pour avoir le droit de recevoir des actions, les conseillers devront diriger leurs clients vers les services bancaires de la TD. De plus, les ménages qu’ils servent devront aussi engendrer des revenus bancaires annuels d’au moins 1000 $. Présentement, le versement d’actions n’est établi qu’en fonction de la production annuelle des conseillers.

En outre, la TD songe à cesser de payer les conseillers qui ouvrent des comptes enregistrés pour leurs clients. La TD estime que ces comptes sont trop petits et détenus par des épargnants qui y font peu de transactions.

Interrogée par Advisor.ca, la Banque TD a préféré ne pas émettre de commentaires. Cependant, une porte-parole a indiqué que le mode de rémunération que privilégie la TD vise à créer un équilibre entre « une expérience client exceptionnelle, la croissance de l’entreprise et la création de valeurs pour les actionnaires ».

Les documents qu’a consultés Advisor.ca indiquent que la division de gestion privée de TD Waterhouse cherche à atteindre un taux de rentabilité équivalant à celui de la moyenne de l’industrie d’ici la fin de 2015. En 2017, elle vise à être la plus rentable dans son secteur.

Au 3e trimestre de 2013, les activités de gestion de patrimoine de la Banque TD ont généré un bénéfice de 181 millions de dollars, comparativement à 157 millions pour le même trimestre de 2012.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000