A A A
Justice

Teachers condamné aux États-Unis

18 septembre 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le régime de retraite des enseignants de l’Ontario (Teachers) vient d’être condamné à payer des dommages-intérêts et des amendes de quelque 225 000 $ dans une affaire de vente à découvert illicite aux États-Unis.

Teachers et 21 autres entreprises financières ont enfreint les règles de la Securities and Exchange Commission (SEC) encadrant les activités de short selling. Elles se sont procuré des lots d’actions dans le cadre d’une offre publique d’achat, après les avoir vendues à découvert quelques jours auparavant.

Les règles de la SEC interdisent cette pratique qui fait baisser indûment le cours des actions avant qu’elles ne soient mises sur le marché.

« Nous avons zéro tolérance pour toute violation aux règles encadrant le commerce des valeurs mobilières. Nous voulons ainsi lancer un message clair que les firmes qui commettent des actes répréhensibles paieront le prix de leurs gestes », a commenté la SEC.

Teachers et les 21 autres entreprises impliquées dans cette histoire ont écopé de sanctions totalisant 14,4 millions de dollars.

Avec un actif de 130 milliards de dollars, Teachers est la plus importante caisse de retraite s’adressant à une seule profession au Canada.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000