A A A
Justice

Technologies Clemex réfute les accusations de l’AMF

7 août 2013 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Technologies Clemex et Clément Forget, le président et chef de la direction, déplorent fermement le communiqué de presse du 5 août 2013 émis par l’Autorité des marchés financiers (AMF) concernant une « soi-disant manipulation de titres » par Clément Forget.

« La Société ainsi que M. Forget considèrent non fondées les allégations de l’AMF telles que décrites dans le communiqué de presse », souligne l’entreprise.

Selon les constats d’infraction, les actes reprochés remonteraient à juillet et décembre 2008. Clément Forget fait face à deux chefs d’accusation.

« Un plaidoyer de non-culpabilité a été déposé le 12 juin 2013 par les procureurs de M. Forget. La société et son président sont d’avis que ce dernier sera blanchi de ces accusations lors d’un procès éventuel », a commenté l’entreprise de Longueuil.

Clemex et Clément Forget estiment de plus qu’un tel communiqué est « inapproprié et porte atteinte à leur réputation dans les circonstances ».

Loading comments, please wait.