A A A

Travailleurs québécois optimistes malgré la crise

20 novembre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plus de 90 % des travailleurs croient que la crise économique qui sévit actuellement aura un impact négatif sur les emplois au Québec. C’est ce que révèle un sondage CROP commandé par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) et effectué en octobre dernier.

Si 94 % des travailleurs anticipent un impact négatif de la crise économique sur les emplois, le sondage montre qu’un travailleur sur deux estime que ce contrecoup sera mineur, alors que 44 % craignent qu’il soit majeur. En revanche, seulement 3 % affirment que la crise économique n’aura aucun impact.
« La crise peut affecter l’optimisme des travailleurs. Cela nous ramène à l’importance pour les employeurs de bien communiquer avec leurs employés, de leur faire connaître la position de l’organisation face au ralentissement économique. Il faut éviter les rumeurs et les craintes non fondées qui sont des sources de stress contre-productives », a indiqué M. Florent Francoeur, CRHA, président-directeur général de l’Ordre.
Si, de façon générale, on semble craindre pour l’emploi dans la province, on note également que près d’un travailleur sur dix (9 %) redoute de perdre son emploi dans la prochaine année.
En outre, plus d’un travailleur sur cinq (21 %) pense qu’en raison de la crise économique, ses conditions de travail sont susceptibles d’être revues à la baisse au cours de la prochaine année.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000