A A A
Techno

Trois assureurs accélèrent leur virage technologique

14 novembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’utilisation intensive des tablettes numériques et des téléphones intelligents poussent les assureurs de personnes à fournir des solutions performantes pour leurs clients.

Depuis lundi, trois assureurs ont fait des annonces en ce sens.

* Assurance vie Équitable vient de mettre en service l’application mobile ABCréclamations pour les appareils utilisant la plateforme Android. Déjà fonctionnelle sur les iPhone, iPad2 et BlackBerry, l’application ABCréclamations permet de soumettre par voie électronique des demandes de réclamation d’assurance maladie complémentaire et d’assurance dentaire. L’Équitable a choisi d’adapter ABCréclamations à Android, car les téléphones intelligents utilisant ce système d’exploitation ont gagné 10 % des parts de marché en 2012 pour atteindre 36 %.

* BMO Assurance a rendu son site Web accessible aux appareils mobiles. Les consommateurs peuvent donc contracter une assurance vie, accidents ou maladie de BMO « partout et en tout temps » à l’aide de leur téléphone intelligent ou de leur tablette numérique. Huit produits d’assurance sont offerts. Ce service s’adresse aux personnes qui sont habituées à faire des recherches ou des achats en ligne. « Pour celles qui ont besoin d’assistance, les représentants de BMO Assurance sont accessibles par téléphone pendant les heures d’ouverture normales. Le processus consiste à fournir quelques renseignements sur un court formulaire; la demande peut être approuvée en quelques instants et la couverture entre immédiatement en vigueur », explique BMO.

* Pour ne pas être en reste, la Standard Life dit qu’elle offrira bientôt un processus électronique intégré pour les demandes de règlement en assurances collectives. Cette future solution de gestion des demandes de règlement « optimisera chaque aspect de la soumission, de l’évaluation et du traitement des demandes de règlement ». Les objectifs que vise ce déploiement technologique sont simples : simplifier l’utilisation des services et améliorer la détection des fraudes pour limiter ultimement le coût des régimes collectifs. Au cours de 2013, les physiothérapeutes, chiropraticiens, optométristes, acupuncteurs, massothérapeutes et docteurs en naturopathie dans certaines provinces qui sont inscrits au portail Web eClaims de Telus Solutions Santé pourront, à partir de leur bureau, envoyer des demandes de règlement par voie électronique au nom des patients assurés.

Loading comments, please wait.