A A A
Épargne

Trop de retraités sont endettés

17 août 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un sondage de la Banque CIBC publié en juillet dernier interpelle Stephanie Holmes-Winton, chroniqueuse à Advisor.ca.

L’étude démontre que 59 % des Canadiens à la retraite ont actuellement une dette sous une forme ou une autre. « Le plus inquiétant, c’est que cette proportion était de 40 % il y a deux ans », souligne Stephanie Holmes-Winton.

La chroniqueuse croit que cette réalité en camoufle une autre plus insidieuse. En effet, l’arrivée à la retraite de la première cohorte des baby boomers crée une distorsion sur les données des sondages. À mesure que les prochains retraités se joindront à cette première vague, ils risquent d’être encore plus nombreux à avoir des dettes. Il ne faut donc pas sous-estimer ce phénomène.

Voici ce que les conseillers doivent savoir, dit Stephanie Holmes-Winton.

* Au cours des deux dernières années, le niveau d’endettement des retraités a augmenté de 19 %.

* Les retraités s’endettent par le truchement des cartes de crédit et des marges de crédit bancaires.

* Craignant qu’on ne les juge sévèrement, ils hésitent à parler de leur problème de dettes.

* Ils ont tendance à laisser traîner leurs dettes.

* Les retraités qui disposent d’un revenu familial de 100 000 $ ou plus représentent 56 % de tous les retraités endettés.

« Vous croyez que vos clients n’ont pas ce profil? Soyez vigilant. S’ils ont encore une hypothèque, vous devriez discuter de la question des dettes à la retraite avec eux », suggère Stephanie Holmes-Winton.

L’endettement à la retraite n’est pas une mode passagère. Il s’agit d’une tendance lourde qui ne disparaîtra pas d’elle-même. « Il est temps de s’occuper de cette bombe à retardement qui risque d’éclater entre les mains de vos clients et des vôtres », prévient la chroniqueuse.

Loading comments, please wait.