A A A

Trouver des titres de valeur dans les petites capitalisations

29 janvier 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(29-01-2007)En entrevue au Financial Post, Martin Dufresne et Patrick Potvin ont indiqué que les gestionnaires de fonds de petite capitalisation auront fort à faire pour se distinguer en 2007.

Ces deux gestionnaires à l’emploi de Fiera Capital soulignent que, contrairement aux trois dernières années, on n’observe pas actuellement de tendance claire dans les secteurs. En outre, l’appréciation des cours a poussé le prix des actions à un niveau où les aubaines sont rares. Le défi consiste à trouver des titres de valeur dans l’univers des petites capitalisations.

MM. Dufresne et Potvin mettent l’accent sur des entreprises qui présentent un bon ratio bénéfices/croissance des liquidités, et dont les titres s’échangent à un prix raisonnable.

En 2006, les PME actives dans le secteur des matériaux ont connu une année spectaculaire. Le duo de gestionnaires en a profité pour encaisser des profits durant le 4e trimestre et réduire leurs positions. Leur portefeuille compte actuellement 16 % d’actions dans ce secteur, alors que l’indice BMO des petites capitalisations offre une pondération de 26 %. De même, le secteur de l’énergie représente 14,5 % du portefeuille de MM. Dufresne et Potvin, alors qu’il pèse 23 % dans l’indice.

De façon globale, l’indice BMO des petites capitalisations compte 49 % d’entreprises qui œuvrent dans les ressources naturelles. Comme elles sont tributaires du prix des matériaux de base, leurs actions sont sujettes à une certaine volatilité. Les deux gestionnaires préfèrent sélectionner les titres afin de réduire cette volatilité.

MM. Dufresne et Potvin compensent ces sous-pondérations avec des titres des secteurs des produits industriels, de la santé et de la consommation discrétionnaire.

Une entreprise qui leur plaît bien est Commercial Solutions. Cette firme d’Edmonton a une capitalisation boursière de 142 millions de dollars. Elle distribue de l’équipement de sécurité industrielle, des transmissions électriques, des engrenages et du matériel qui sert à la production de pétrole et à l’exploitation forestière. Son carnet de commande est à la fois bien rempli et offre une diversification dans plusieurs secteurs. Au moment où le Financial Post a rencontré les deux gestionnaires, le titre de Commercial Solutions se négociait à seulement 12 fois les bénéfices prévus pour 2007 et à 10 fois ceux anticipés pour 2008.

Ils ont aussi pris des positions dans Cangene Corp., cette firme de Winnipeg qui produit et commercialise des vaccins et autres produits améliorant l’immunisation. Cangene devrait voir ses profits augmenter sensiblement au cours des deux prochaines années. Les derniers 24 mois ont mis à rude épreuve la rentabilité de l’entreprise. Mais une série de contrats récemment conclus avec le gouvernement américain devraient revamper le bilan de Cangene.

Afin de financer leurs achats de Cangene, MM. Dufresne et Potvin ont liquidé leurs titres d’Axcan Pharma, dont la rentabilité leur paraît stagnante, et ils ont vendu une partie de leurs actions de Theratechnologies afin de profiter de la hausse spectaculaire du titre en décembre dernier.

Pour finir, ils attirent l’attention sur Coastal Contacts. Cette société de Vancouver offre en ligne des services de remplacement de lentilles cornéennes. Outre l’Amérique du Nord, elle a une base de clientèle établie en Europe. Coastal Contacts a affiché une perte en 2006, en raison d’une guerre de prix aux États-Unis. Toutefois, la situation s’est normalisée. MM. Dufresne et Potvin croient que l’entreprise renouera avec la rentabilité en 2007.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000