A A A
Techno

Twitter, prospecter… et prospérer!

7 octobre 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

 

L’un de vos collègues se vante d’avoir déniché deux nouveaux clients par l’entremise de son compte Twitter le mois passé. Vous hésitez néanmoins à faire le saut en raison de votre manque d’expérience sur les réseaux sociaux. Quoi dire en 140 caractères pour vous démarquer de vos concurrents?

Puisque l’industrie financière est fortement réglementée, vous devriez de prime abord vérifier la politique de votre firme avant d’ouvrir un compte et d’interagir sur Twitter, Facebook et LinkedIn. Si vous obtenez le feu vert de votre département de la conformité, rappelez-vous cette règle universelle : si vos dires provoquaient un tollé dans les journaux ou à la télévision, ces mêmes propos vous plongeraient également dans le trouble sur l’un ou l’autre des réseaux sociaux mentionnés précédemment.

Trois règles directrices à suivre

  1. Vous devez connaître la politique de votre firme concernant les réseaux sociaux. Est-ce que vos messages se doivent d’être approuvés avant publication?
  2. Évitez d’offrir des conseils précis ou des recommandations spécifiques à un interlocuteur. Contentez-vous plutôt de partager des vues générales sur votre sujet de prédilection.
  3. L’idéal est de conserver l’ensemble de vos publications — sans en effacer aucune — à moins d’y être obligé en raison d’une situation exceptionnelle. Sur LinkedIn, notamment, les mises à jour de statut disparaissent généralement après une semaine : mieux vaut alors faire une capture d’écran suite à chaque publication. Pour ce qui est de Twitter et de Facebook, l’historique des publications est automatiquement conservé.

À lire : Anticiper les mouvements boursiers grâce à Twitter

Quatre conseils pour réussir votre coup

Votre objectif en arrivant sur Twitter est d’interagir, d’écouter et de participer avec vos abonnés pour éventuellement être reconnu en tant qu’expert dans votre domaine. Dans un autre ordre d’idées, les médias sociaux se veulent l’endroit idéal pour obtenir de la rétroaction sur votre blogue : n’hésitez donc pas à partager le contenu de celui-ci par l’entremise de Twitter.

  1. Suivez des gens à qui vous désirez parler. Vous pouvez donc vous abonner à des clients potentiels ou à des influenceurs susceptibles de donner de la visibilité à vos publications.
  2. Complétez votre biographie et ajoutez une photo récente. Vous pouvez également ajouter la mention « ces tweets n’engagent que moi… » pour démontrer la ligne rouge qui départage votre compte de celui de l’employeur, par exemple.
  3. Participez de façon active et partagez seulement du contenu pertinent pour l’ensemble de vos abonnés.
  4. Optez pour la qualité de l’information partagée, et non la quantité de liens envoyés.

Ce texte est adapté d’un article publié sur Advisor.ca. Adaptation par Dominique Lamy.

À lire : Séduire vos clients vieillissants… grâce à Skype!

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000