A A A
Établissements

UBS à l’amende pour avoir abusé ses clients

13 février 2013 | La rédaction

  • envoyer
  • imprimer


La banque suisse UBS vient d’écoper d’une amende de 9,45 millions de livres (15 millions de dollars) pour avoir exposé ses clients à des « risques inacceptables » lors de la commercialisation d’un fonds d’investissement, rapporte l’agence Reuters.

C’est la Financial Services Authority (FSA), l’organisme britannique de réglementation du secteur des valeurs mobilières, qui lui a imposé cette sanction.

Il s’agit d’une autre tuile pour UBS, qui s’est vu imposer fin décembre une amende équivalant à 1,5 milliard de dollars après manipulé le taux Libor. En septembre 2011, UBS avait pris de court les investisseurs en annonçant qu’un de ses négociateurs avait accumulé des pertes de 2,3 milliards de dollars via des transactions non autorisées.

La FSA a précisé qu’UBS avait vendu le fonds AIG en question à quelque 2000 clients entre le 1er décembre 2003 et le 15 septembre 2008. Les premiers investissements dans ce fonds représentaient quelque 3,5 milliards de livres. Mais quand les places boursières ont commencé à s’effondrer au début de la crise financière de 2007-2009, les clients se sont précipités pour retirer leur argent.

Or, le fonds avait été suspendu et un total de 565 clients d’UBS n’ont pas pu avoir accès à leur capital. Selon la FSA, UBS a vendu abusivement ce fonds à une vingtaine de clients et traité de manière cavalière au moins 11 plaintes. La FSA estime que le montant total des compensations devrait se chiffrer à 10 millions de livres (16 millions de dollars) pour UBS.

Loading comments, please wait.