A A A

Un an de prison pour Gaby Cournoyer

3 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le pseudo-conseiller Gaby Cournoyer a plaidé coupable aux 69 chefs d’accusation déposées l’an dernier par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Résultat : il a écopé de 12 mois de prison et d’amendes totalisant 393 000 $ assorties de frais divers.

Entre 2004 et 2006, Gaby Cournoyer et son comparse David Allaire ont recueilli près de 2,5 millions de dollars auprès d’une soixantaine d’investisseurs sans être inscrits à titre de courtiers en valeurs et sans détenir de prospectus visés par l’AMF.

Cournoyer et Allaire écumaient le marché par le truchement du Groupe Financier Fides et de la Fiducie Fides. Ils disaient à leurs clients qu’ils effectueraient en leur nom des placements qui pourraient rapporter jusqu’à 36 % par année. Au contraire, les investisseurs se sont retrouvés le bec à l’eau. Comme ils ont fait affaire avec des individus non inscrits, ils étaient inadmissibles à un dédommagement du Fonds d’indemnisation des services financiers

L’AMF a réclamé une peine d’emprisonnement pour Gaby Cournoyer pour des motifs d’exemplarité « considérant la perte financière des investisseurs et l’utilisation grossièrement négligente des fonds ».

Quant à David Allaire, il a également plaidé coupable aux 31 chefs d’accusation déposés à son encontre. La juge Monique Perron de la Cour du Québec lui a imposé des amendes de 254 000 $ plus les frais.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000