A A A
Justice

Un Canadien sur trois a été victime d’une fraude financière

4 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Près du tiers (32 %) des répondants d’un sondage national mené pour les Comptables professionnels agréés du Canada ont déjà été victimes d’une fraude financière, annonce l’organisation.

Intitulé Enquête sur la fraude 2015, ce document est basé sur un sondage téléphonique mené par Nielsen du 3 au 9 février auprès d’un échantillon de 1 006 Canadiens âgés de 18 et plus. Il révèle que les deux types d’arnaques les plus courants sont les fraudes visant une carte de crédit (citées par 67 % des victimes) et celles visant une carte de débit (représentant 29 % des victimes).

Plus de fraudes en ligne

Selon CPA Canada, ces résultats sont comparables à ceux obtenus dans son rapport publié en 2014. Néanmoins, le « cru » 2015 se caractérise par une hausse marquée du nombre de victimes ayant mentionné la fraude en ligne : 16 %, comparativement à 6 % l’an dernier.

« À l’âge électronique, il est facile d’obtenir de l’information et d’effectuer des transactions en ligne, commente Cairine Wilson, vice-présidente, Responsabilité sociétale, à CPA Canada. Les Canadiens doivent toutefois se souvenir que cette facilité s’accompagne aussi de risques. Pour s’armer contre les avancées rapides de la fraude en ligne, il faut être renseigné et savoir reconnaître les risques potentiels. »

Près de la moitié (48 %) des répondants de l’enquête nationale de 2015 qui ont accès à Internet reconnaissent qu’ils sont « mal à l’aise » à l’idée d’effectuer des achats en ligne. Parmi ceux qui l’ont fait, 49 % affirment dépenser ainsi, en moyenne, 500 dollars ou plus par an. À noter que le nombre de répondants inquiets à la pensée d’acheter sur le Web augmente en fonction de l’âge.

Vol d’identité et de données personnelles

Par ailleurs, une forte majorité (70 %) des personnes interrogées se disent « très préoccupées » par le vol d’identité, tandis que 47 % craignent qu’une personne extérieure ne possède à leur sujet des renseignements personnels qu’elle ne devrait pas détenir.

Enfin, questionnés sur le moyen de paiement qu’ils utilisaient le plus souvent, les sondés ont répondu qu’il s’agissait des cartes de débit (44 %), des cartes de crédit (30 %) et de l’argent comptant (20 %).

Pour aider les clients à reconnaître, à éviter et à dénoncer les activités frauduleuses, CPA Canada a publié un livre, Votre argent et vous : Comment vous protéger contre la fraude et l’usurpation d’identité, qui peut être commandé sur son site (9,99 $ version papier et 3,99 $ en version téléchargeable).

Centre antifraude du Canada

L’organisation en profite pour rappeler que tout cas de fraude avérée ou présumée peut être signalé au Centre antifraude du Canada ou au numéro sans frais 1-888-495-8501.

CPA Canada représente plus de 190 000 membres au pays. Elle réunit les activités des trois organisations comptables nationales qui l’ont précédée : l’Institut canadien des comptables agréés, l’Association des comptables généraux accrédités du Canada et la Société des comptables en management du Canada.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.