A A A
Argent

Un centre d’expertise sur les bitcoins à Montréal

13 juillet 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bitcoins_cryptomonnaiesLa plus importante firme de comptables du Québec s’associe à trois jeunes entrepreneurs québécois pour créer un « centre d’expertise » destiné à développer l’utilisation des cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies, comme le bitcoin, ont souvent mauvaise presse parce qu’elles sont utilisées par les pirates informatiques, que leurs cours sont volatiles et qu’aucune autorité centrale ne les contrôle. Et pourtant, il semble que nous assistions à une certaine ouverture en la matière.

Radio-Canada révèle en effet la décision de Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) de créer un « centre d’expertise » pour en développer l’utilisation. La firme estime que la technologie derrière ces monnaies virtuelles bouleversera le métier de comptable à moyen terme.

« Un des objectifs les plus importants est de mettre en place, ici à Montréal, un centre d’expertise […] de calibre international », explique Louis Roy, associé à RCGT dans une entrevue au diffuseur public.

Pour cela, RCGT s’allie notamment à l’entreprise en démarrage Catallaxy, créée par l’entrepreneur québécois Jonathan Hamel. Ce dernier est conscient qu’il reste du chemin à faire pour que l’usage des cryptomonnaies se généralise. Mais il estime que le potentiel est énorme derrière la technologie.

Radio-Canada évoque cependant le choc culturel vécu par les deux parties lors de leurs premières rencontres.

« Il y a un an, vous m’auriez dit que je me joindrais à une firme comme Raymond Chabot, je ne l’aurais jamais cru! », confirme M. Hamel.

Le futur centre d’expertise comptera une équipe de quinze personnes et installera ses bureaux dans le Vieux-Port de Montréal.

MULTIPLICATION DE SA VALEUR PAR 20

L’attrait de plus en plus grand pour les cryptomonnaies a sans doute à voir avec les perspectives optimistes quant à sa valeur.

Plus tôt cette semaine, le stratège de Wall Street Tom Lee a en effet affirmé qu’il verrait bien un bitcoin à 55 000 dollars américains (71 051 dollars canadiens) d’ici 2022. Il n’est d’ailleurs pas le premier à faire de telles prédictions optimistes, puisque Ronnie Moas, le célèbre sélectionneur et stratège, a également suggéré une hausse substantielle, même à court terme, rappelle The Cointelegraph.

Si cela se produit, ce sera un véritable bond pour le bitcoin, dont le sommet historique n’est que de 2 530 dollars américains (3 268 dollars canadiens).

Pour expliquer sa prédiction, Tom Lee explique que de plus en plus d’investisseurs préfèrent le bitcoin à l’or. Et le fait que cette cryptomonnaie n’existe qu’en petite quantité fera pousser sa valeur à la hausse substantiellement, conclut-il.

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000