A A A

Un concurrent du Groupe TSX gagne l’appui de l’ORPC

10 juillet 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Groupe TSX peut commencer à trembler. Son principal rival, Alpha, est en voie de s’allier un important joueur du milieu financier, soit l’Office d’investissement du Régime de pension du Canada(ORPC). Selon certaines sources citées par le Globe and Mail, l’ORPC pourrait devenir actionnaire à 10 % d’Alpha afin d’avoir un accès plus rapide et moins cher au marché canadien des actions.

« L’Office d’investissement du RPC est bel et bien présent à la table », a dit une personne proche des négociations. La direction de l’ORPC s’est toutefois refusée à tout commentaire.

Cette participation de l’ORPC dans Alpha pourrait faire taire les critiques qui ont fusé sur Bay Street, selon lesquelles Alpha ne devait jamais voir le jour mais était plutôt un stratagème pour forcer le TSX à réduire ses tarifs et à améliorer ses services.

« Un acteur de l’envergure du RPC faisant partie du conseil d’administration et pouvant fournir à Alpha de bonnes affaires apporte une justification et une crédibilité à l’existence de cette plateforme », a déclaré au Globe John Aiken, analyste à Valeurs mobilières Dundee.

Le gigantesque gestionnaire des fonds de pension canadiens détient près de 14,5 milliards de dollars en actions canadiennes. La liste des compagnies qu’il possède couvre 12 pages. Si Alpha pouvait accélérer la cadence des transactions boursières, améliorer les opérations et réduire les tarifs transactionnels, l’ORPC en serait un important bénéficiaire.

Selon les experts, l’investissement monétaire de l’ORPC, dont l’actif s’élevait à 116,6 milliards de dollars au 31 mars 2007, devrait être négligeable, soit autour de 10 à 20 millions de dollars.

Rappelons qu’Alpha est né de l’alliance de six grandes canadiennes avec le courtier Canaccord Capital pour lancer un nouveau marché des actions. Ce nouveau système de négociation électronique, parallèle à la Bourse du TSX, devrait améliorer l’échange des actions et des autres titres canadiens sur le marché, tout en rendant le Canada plus concurrentiel à l’échelle internationale.

Outre Canaccord Capital, l’alliance comprend les entités suivantes : BMO Marché des capitaux, Marchés mondiaux CIBC, Financière Banque Nationale, RBC Marché des capitaux, Scotia Capitaux et Valeurs mobilières TD.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000