A A A
Justice

Un conseiller d’opérette écope d’une amende d’un demi-million de dollars

14 septembre 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le pseudo-conseiller Mario Corriveau a écopé d’une amende de 506 000 $ après avoir plaidé coupable à 85 chefs d’accusation pour placement illégal et pratique illégale de courtier ou de conseiller.

Il s’en tire quand même assez bien, car l’Autorité des marchés financiers (AMF), qui a déposé la poursuite, réclamait au départ plus de 750 000 $.

Mario Corriveau se présentait comme conseiller et comme courtier tout en sachant qu’il contrevenait à la Loi sur les valeurs mobilières.

À partir du site 911finance.com, il a proposé à certains consommateurs des placements illégaux, leur promettant des rendements de 400 %. Il les incitait notamment à se rendre à l’étranger à grands frais pour mieux masquer ses activités illicites. En outre, Mario Corriveau dénigrait les organismes de réglementation en valeurs mobilières.

À titre de facteur atténuant, la Cour du Québec a retenu que Mario Corriveau a plaidé coupable et qu’il a ainsi évité à de nombreuses victimes d’avoir à se déplacer pendant plusieurs jours pour témoigner.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000