A A A
Justice

Un conseiller de Québec sanctionné

10 juillet 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

En attendant qu’un jugement final soit rendu à son égard, Réjean Talbot (certificat no 131874) vient d’être frappé d’une radiation provisoire immédiate par le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF).

Cette ordonnance a été imposée sur la base que l’intimé fait l’objet de deux autres plaintes disciplinaires déposées auprès du comité de discipline de la CSF – dont les auditions se poursuivront en août et novembre 2015 – et que la protection du public risque d’être compromise si l’intimé continue à exercer sa profession.

Réjean Talbot, actif dans la région de Québec, était jusqu’ici inscrit à titre de conseiller en sécurité financière, conseiller en assurance et rentes collectives, représentant de courtier en épargne collective et planificateur financier.

FAUX ET USAGE DE FAUX

La plainte disciplinaire indique que l’intimé se serait approprié un montant de 20 000 $ confié par une cliente de 78 ans. Au lieu d’investir la somme dans des fonds communs de placement offerts par son employeur (SFL Placements), tel que désiré par la cliente, Réjean Talbot aurait déposé l’intégralité du montant dans le compte Les Investissements Talbot, dont il est l’unique actionnaire et administrateur.

Il aurait également produit et fourni un faux spécimen de chèque visant à démontrer que les retraits préautorisés devant servir à l’achat des parts de fonds communs seraient tirés du compte de la cliente.

Les deux filles de la cliente ont découvert la supercherie lorsqu’elles ont noté un retrait de 20 000 $ dans le compte de leur mère et qu’elles ont tenté de récupérer 10 000 $ de cette somme.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques