A A A
Calendrier

Un conseiller québécois à la conquête de l’Antarctique

23 novembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
François Langlois (photo: Financière Manuvie)

François Langlois (photo: Financière Manuvie)

Afin de recueillir des dons pour la Fondation Charles-Bruneau, le conseiller François Langlois se lancera à l’assaut du mont Vinson, en Antarctique. À 4 892 mètres de hauteur, il s’agit du point culminant de l’hémisphère Sud.

François Langlois entreprendra son ascension dimanche prochain, le 28 novembre 2010. S’il réussit l’exploit, ce conseiller de Saint-Laurent, dans la région de Montréal, deviendra l’un des 170 alpinistes à avoir gravi les sept plus hauts sommets du monde. « Je tiens à mentionner tout spécialement mon principal partenaire, Placements Manuvie, qui participe avec moi à mon septième et dernier sommet. Je suis heureux de savoir que ma propre firme et mes collègues de travail sont avec moi dans l’aventure », a déclaré François Langlois, une force de la nature âgée de 44 ans.

Cette expression le décrit parfaitement. Enfant prématuré, ce dernier d’une famille de cinq garçons ne pesait que quatre livres à sa naissance. Après avoir présidé à l’accouchement, son père, qui était médecin, l’a baptisé symboliquement, persuadé que son fils ne passerait pas la nuit. L’état de François Langlois s’est détérioré au cours des jours suivants, mais, contre toute attente, il a surmonté cette première épreuve et vécu une enfance heureuse et en santé. À l’âge de 12 ans, son père lui a fait le récit de ses premiers jours. Cet entretien l’a si profondément marqué qu’il a décidé à partir de ce moment-là de vivre chaque jour le plus intensément possible.

En 2001, au début de la vingtaine, François Langlois a participé à titre de bénévole à une expédition au mont Everest, qui domine la planète du haut de ses 8 848 mètres. En arrivant au sommet, une destination que certains des plus grands alpinistes n’ont jamais atteint, François a été envahi d’un immense sentiment de gratitude. « C’est la conviction que tout enfant devrait pouvoir réaliser un jour son rêve comme lui qui l’a poussé à consacrer ses futures ascensions à la cause des enfants atteints de cancer », souligne Placements Manuvie.

Travaillant comme guide bénévole et premier de cordée de plusieurs expéditions organisées à des fins caritatives, François Langlois a amassé jusqu’à maintenant plus de 3,5 millions de dollars pour différentes œuvres de bienfaisance au profit des enfants, dont la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, Child Haven International, l’Hôpital de Montréal pour enfants, la fondation Fais-Un-Vœu et Vision mondiale.

À chacune de ses expéditions, il a recueilli en moyenne un demi-million de dollars.

Placements Manuvie suivra son protégé au cours de son expédition et publiera, chaque jour sur son site Internet, des photos et des nouvelles. Pour y accéder, cliquez ici.

Quant aux personnes qui souhaitent faire un don à la Fondation Charles-Bruneau, elles sont invitées à se rendre sur le site en cliquant ici.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000