A A A
Baisse économique

Un « cygne noir » à nos portes?

25 juillet 2012 | Fabrice Tremblay | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les cycles financiers sont souvent ponctués par des événements majeurs, réputés imprévisibles. Dans le milieu de la finance, certaines personnes aiment les appeler les « cygnes noirs » (ou black swan).

« Il s’agit d’une de ces anomalies mathématiques qui sont seulement censées survenir une fois par siècle. D’un point de vue économique, cela s’est en fait produit beaucoup plus fréquemment, plutôt  tous les cinq ou sept ans », affirme Vinny Catalano, CFA, président et stratège en chef des investissements chez Blue Marble Capital Management, dans une vidéo sur le site spécialisé MoneyShow.com.

M. Catalano identifie les deux derniers événements de ce type comme étant l’éclatement de la bulle Internet, et plus récemment, l’éclatement de la bulle immobilière. Il s’agit de situations qui ont une portée considérable et exceptionnelle sur l’économie et les marchés financiers.

Là d’où vient la croissance
Ce spécialiste de la prévision financière, qui a aussi été conseiller chez Merrill Lynch, estime que nous pourrions connaître prochainement un autre « cygne noir ». Les problèmes pourraient surgir des marchés émergents, actuellement en plein boom. « Il s’agit d’examiner l’environnement économique dans son ensemble. Où sont les forces dans l’économie mondiale? Et quels sont les risques que ces forces s’évaporent? C’est la dynamique qui s’est produite avec les deux derniers “cygnes noirs”. Où sont les forces actuellement? Dans les marchés émergents », souligne M. Catalano

Il y a beaucoup d’espoirs que les économies émergentes continuent à stimuler les économies développées comme celle des États-Unis. Mais il est aussi probable que ce scénario idéal ne se produise pas.

L’attitude à prendre
Si un investisseur adhère à cette prévision pessimiste, que devrait-il faire avec son portefeuille? « La principale chose sur laquelle j’insisterais, c’est que vous voulez avoir construit un portefeuille qui soit plus défensif, plus malléable », répond Vinny Catalano. Pour décrire l’attitude à adopter, le gestionnaire adopte la métaphore suivante : « Si vous êtes dans une pièce remplie d’investisseurs, assurez-vous de vous tenir près de la porte. »

Malgré sa prévision pessimiste, M. Catalano ne conseillerait pas à un investisseur de miser sur un FNB short sur les marchés émergents.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000