A A A
Établissements

Un espace de travail ludique pour doper la créativité des conseillers

26 novembre 2014 | Denis Méthot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Réunion de groupe dans la salle de créativité, dont le mur a été peint par un artiste.

Un espace de créativité où on a installé un panier de basket, une dizaine de salles de speed meeting, des lounges garnis de fauteuils tendance, des espaces de restauration dont les couleurs et les moquettes ont été choisies par les membres du personnel…

Non, vous n’êtes pas dans l’édifice dernier cri d’une entreprise de jeux vidéo ou dans les aires de création du Cirque du Soleil, mais au cœur du nouvel immeuble de la banque française Société Générale, situé au Luxembourg.

Inauguré en juin 2013, cet édifice de cinq étages, qui accueille 500 employés travaillant dans les fonds d’investissement, a été aménagé en complète rupture avec le modèle conservateur du milieu bancaire. Comme on construisait du neuf, les concepteurs ont pu partir de zéro et développer, avec l’appui de la direction et des employés, un concept inédit dans le secteur des services financiers. Les installations ont été pensées et conçues pour favoriser la collaboration et l’innovation. Résultat : le nombre de bureaux individuels a été réduit afin de favoriser les aires ouvertes et les échanges.

« Quand on m’a sollicité pour ce projet, j’ai travaillé avec des écoles d’innovation et notre centre de recherche, j’ai visité de nombreux sites et passé des heures sur Internet pour découvrir les nouvelles tendances en matière d’aménagement d’espaces de bureau, raconte Laurent Marochini, responsable de la Qualité et de l’Innovation à la Société Générale Securities Services (SGSS), en entrevue avec Conseiller. Nous voulions que nos nouvelles installations expriment nos valeurs d’entreprise, l’innovation, l’esprit d’équipe. Il faut que l’immeuble soit à l’image des employés comme les employés doivent être à l’image des valeurs du groupe. »

La nouvelle construction a par ailleurs permis de regrouper des employés qui travaillaient sur plusieurs sites différents.

Salles de speed meeting

Les salles de speed meeting reposent sur un principe observé aux États-Unis. Lorsqu’un employé a une idée, il doit être à moins de sept secondes d’un atelier afin de la transformer en innovation. Le même principe a été repris par la Société Générale au Luxembourg : deux salles ont été installées à cet effet à chaque étage. Elles comportent toutes une table, mais… pas de chaises!

« Dans l’univers des services, on doit prendre des décisions rapides, parfois en moins de 30 minutes, dit Laurent Marochini. Quand on assiste à une réunion assis bien à l’aise sur une chaise, on y passe une heure et on ne prend pas de décisions. L’objectif de ces salles, c’est de prendre des décisions rapides. On reste debout, ça dure un quart d’heure et on prend une décision. »

Quelques employés discutent dans le lounge.

Un autre univers

La plus grande innovation a cependant consisté à développer une salle de créativité qui transporte les employés dans un environnement différent, comme s’ils se trouvaient hors de l’immeuble. À la connaissance de M. Marochini, une pièce destinée à tenir des ateliers de créativité pour favoriser l’expression des nouvelles idées, c’est du jamais vu dans le secteur des services financiers.

« Pour innover, il faut changer de cadre, explique le directeur de la SGSS au Luxembourg, Olivier Renault. C’est comme cela qu’est née l’idée d’une salle de créativité. Cet espace ouvert et modulable rompt complètement avec un environnement de travail classique. Il peut servir de salle sportive, mais aussi de lieu de rencontre avec la direction pour favoriser le dialogue et l’échange. Au plan technologique, c’est un lieu branché qui offre l’accès à Internet ou la diffusion de contenus multimédias. »

Les nouveaux aménagements de l’édifice comprennent aussi une salle destinée à susciter la collaboration, un amphithéâtre d’une centaine de places où il est possible de tenir des réunions de groupes et des téléconférences, des lounges pour favoriser des discussions informelles et des petites salles de réception pour les clients de l’institution. Les lieux offrent aussi le wifi, ce qui demeure, étonnamment, une innovation majeure pour une institution financière au Luxembourg, souligne M. Marochini.

Pas plus cher qu’un immeuble traditionnel

Même si les employés ont été consultés lors de la démarche et que tous les éléments portant sur l’atmosphère de travail ont été soumis à un vote du personnel, il leur aura tout de même fallu près d’un an, selon Laurent Marochini, pour s’approprier les lieux. Encore aujourd’hui, il doit mousser la salle de créativité, qui n’est pas encore utilisée à son plein potentiel, mais il espère y arriver prochainement.

Selon le responsable de la Qualité et de l’Innovation, cet immeuble n’aura pas coûté plus cher qu’un immeuble aménagé de façon traditionnelle.

« Ce n’est pas juste une question d’argent, dit-il. Parfois, il faut juste penser différemment. La salle de speed meeting ne contient qu’une table. La salle collaborative comporte deux grands écrans. Ce n’est pas une technologie très chère. »

Sur le plan de la performance, les premières observations démontrent qu’il y a des effets positifs sur le personnel et que les gens ont le goût d’y travailler.

« Clairement, il y a un impact positif sur les ressources humaines en matière d’embauche et de fidélisation du personnel », conclut Laurent Marochini.

Desjardins emboîte le pas à Montréal

La transformation d’espaces conventionnels en lieux imaginatifs et inspirants se répand à travers le monde. Au Québec, Desjardins a cherché à faire preuve d’innovation lors de l’aménagement de son Espace public Desjardins, consacré à l’éducation et à la coopération, et de son Espace Carrières, deux zones situées à la base de la tour Sud du complexe Desjardins, à Montréal. Les salles d’accueil traditionnelles ont fait place à un univers spacieux dans un mariage de design et de technologie. L’Espace Carrières permet de découvrir plus de 20 domaines d’emploi à travers un parcours interactif, mettre à jour son profil et postuler en ligne avec des tablettes électroniques.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques