A A A
Justice

Un ex-conseiller en placements devra expliquer ses gestes

26 octobre 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Réal Castonguay comparaîtra 6, 7, 8 et 9 novembre prochains devant une formation d’instruction de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM).

On lui reproche d’avoir facilité la participation de deux individus, un client et un non-client, à des placements, à l’insu et sans le consentement de son employeur. Réal Castonguay aurait également négligé d’aviser son client de l’existence d’un fait essentiel lié à ces placements alors qu’il avait connaissance de ce fait à l’époque où les placements ont été faits par ce client.

Les infractions auraient été commises de janvier 2003 à juin 2007. Réal Castonguay était alors représentant à la succursale de Gatineau du courtier Raymond James. Il n’est plus inscrit à l’OCRCVM.

Loading comments, please wait.