A A A
Justice

Un ex-employé de Blackstone accusé d’une fraude de 95 M$

30 mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

banque_justice_etablissement_425Un ancien employé du fonds d’investissement américain Blackstone a été inculpé lundi pour une fraude financière de 95 M$, rapporte l’Agence France-Presse,

D’après l’acte d’accusation, Andrew Caspersen a utilisé des fonds confiés par des clients à des fins personnelles et en a perdu la plus grande partie en effectuant de mauvaises opérations sur le marché des options.

Le communiqué émis lundi par le procureur fédéral de Manhattan, Preet Bharara, ne mentionne pas le nom de la firme pour laquelle l’homme de 39 ans travaillait, mais selon la presse financière américaine, il s’agit de PJT Partners.

Toutefois, Andrew Caspersen aurait commencé à frauder lorsqu’il travaillait pour Park Hill Group, une filiale de Blackstone dont la compagnie s’est séparée en 2013, précise l’AFP.

DÉJÀ POURSUIVI PAR LA SEC

À noter que l’ex-employé est également poursuivi par l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers (Securities and Exchange Commission).

Selon le procureur Bharara, les agissements d’Andrew Caspersen auraient attiré les soupçons d’un investisseur qui lui avait confié de l’argent et qui l’aurait alors interrogé sur la nature réelle de ses opérations, permettant ainsi que son stratagème soit découvert.

Le fraudeur encourt une peine de 40 ans de prison et une amende minimale de 5 M$ ou de deux fois le préjudice subi.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.