A A A
Justice

Un ex-représentant poursuivi pour 1 million de dollars

12 janvier 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

AMF_100Jacques Caya, un ex-représentant en assurances de personnes, est passible d’amendes d’un peu plus de 1 million de dollars. Il fait face à 123 chefs d’accusation qu’a déposés l’Autorité des marchés financiers (AMF) à son encontre.

L’AMF lui reproche notamment d’avoir, à 64 reprises, agi illégalement à titre de courtier en valeurs et d’avoir aidé la société Progressive Management Limited à procéder 53 fois à des placements illégaux. Et à six occassions, Jacques Caya aurait transmis des informations fausses ou trompeuses.

Jacques Caya serait au coeur d’une affaire de placements dans un paradis fiscal qui auraient mal tourné. Selon l’AMF, 76 investisseurs auraient perdu leur argent, mais l’organisme n’est pas encore en mesure d’en préciser le montant. « On aurait présenté aux investisseurs que Progressive Management Limited, une entreprise située aux Bahamas et dont les opérations et la structure s’apparenteraient à celles d’une banque, pouvait offrir des taux d’intérêt variant entre 10 % et 18 % pour des placements sur une ou trois années », explique l’AMF.

Jacques Caya n’est pas seul à être dans la mire du régulateur dans cette histoire. Sept autres individus devront également répondre à des accusations de pratique illégale de courtier et de conseiller en valeurs, d’aide au placement illégal et/ou de transmission d’informations fausses ou trompeuses.

Il s’agit de :

– Anthony Riccio (26 chefs, amendes possibles de 420 000 $).

– Guiseppe (Joe) Iaboni (53 chefs, amendes possibles de 322 000 $).

– Gennaro Natale (19 chefs, amendes possibles de 165 000 $).

– Pierre Potvin (11 chefs, amendes possibles de 105 000 $.

– Lance Townend (2 chefs, amendes possibles de 36 000 $).

– Pietro (Pierre) Amato (4 chefs, amendes possibles de 24 000 $).

– Karen Dance (1 chef, amende possible de 6 000 $).

En ce qui concerne Pierre Potvin, il ne faut pas le confondre avec le représentant de courtier en dérivés et représentant de courtier en placements Pierre Potvin, rattaché à la Financière Banque Nationale à Montréal et détenteur du certificat 99531. Ce dernier n’est pas visé par la présente poursuite.


Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000