A A A
Justice

Un faux conseiller fait face à des amendes de 1 M$

28 juin 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Sept investisseurs ont perdu plus de 630 000 $ dans les combines d’Élie Lévy et de sa firme Immeubles Le-Max.

Ce pseudo-conseiller sollicitait des investisseurs pour qu’ils lui avancent de l’argent. En retour, il leur promettait des rendements qui pouvaient atteindre 4 % par mois ou 30 % par année. Les fonds recueillis étaient censés être prêtés à des entreprises ayant des besoins urgents de liquidités. En réalité, Élie Lévy s’en servait pour rembourser des emprunts qu’il avait contractés.

Des investisseurs déçus ont porté plainte. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a lancé une enquête et découvert le pot aux roses.

Résultat : Élie Lévy fait face à 190 chefs d’accusation pour pratique illégale de courtier, aide au placement sans prospectus et informations fausses ou trompeuses. Il est passible d’amendes totalisant 1 million de dollars.

L’AMF rappelle aux consommateurs de se méfier lorsqu’on leur fait miroiter des rendements trop beaux pour être vrais.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000