A A A
Crayon

Décrocheur et millionnaire

13 janvier 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

elijah_oyefesoUn jeune Londonien de 21 ans a utilisé son prêt étudiant pour devenir courtier et gagner des millions de dollars.

Plutôt que poursuivre ses études en gestion d’entreprise à l’université de Buckingham, Elijah Oyefeso a préféré utiliser l’argent de son prêt pour investir, explique Le Figaro.

Pari réussi sur un plan matériel, puisqu’il affirme gagner aujourd’hui jusqu’à 80 000 livres par mois (environ 165 000 $) et, durant les périodes de « vaches maigres », percevoir « seulement » de 20 000 à 30 000 livres (de 41 000 à 61 000 $). Tout cela en ne travaillant qu’une heure par jour…

« CE N’EST PAS ASSEZ »

Elijah Oyefeso est devenu une sorte de star au Royaume-Uni. On se passionne pour son histoire sur les réseaux sociaux. Et le jeune autodidacte semble goûter sa nouvelle célébrité puisqu’il se répand en entrevues dans les principaux médias britanniques.

«Gagner 20 000 à 30 000 livres par mois, dans mon monde, ce n’est pas assez. Cela me motive à gagner encore plus », déclarait-il par exemple la semaine dernière au Daily Mail.

De même, les téléspectateurs ont pu découvrir son train de vie et ses goûts de (grand) luxe grâce à un récent documentaire intitulé Rich kids go shopping (Les enfants riches vont magasiner) dans lequel il apparaît.

VOITURES DE SPORT ET MONTRES DE LUXE

Le courtier y confie notamment avoir souffert de la « jalousie » de ses amis d’enfance, qu’il a complètement cessé de voir, et explique qu’il évolue désormais dans le monde des golden boys à succès et des jeunes gens fortunés.

« On dit qu’on devient comme ceux avec qui on passe du temps. Je traîne avec des gens qui ont au moins un demi-million de livres dans leur compte en banque », reconnaît-il crûment.

Elijah Oyefeso, « devenu le roi du bling-bling, peut désormais assouvir sa passion pour les voitures de sport et les montres de luxe, auxquelles il donne même des petits noms, comme Michelle ou Aliyah », raconte Le Figaro.

Sa dernière folie? Il vient de s’offrir une Mercedes à 170 000 euros (plus de 260 000 $) afin de compléter sa collection de voitures de luxe, « avec laquelle il aime tout particulièrement se prendre en photo ».

Mais le jeune homme a parfois des distractions, confesse-t-il, puisqu’au volant de sa Lamborghini, il a récemment embouti sa Bentley…

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques